Brice Nicolas sur le podium national

Le Calédonien, âgé de 20 ans, a décroché sa première médaille nationale lors des championnats de France élite, samedi à Chartres.

Il n’avait jamais franchi un tour des championnats de France élite lors de ses trois premières participations chez les « grands ». La quatrième fut la bonne pour Brice Nicolas. Titré à quatre reprises dans les catégories jeunes – chez les moins de 15 ans (2017), les moins de 19 ans (2021, 2022) et les moins de 23 ans (2022) – le Cagou a réussi, cette année, à se faire une place dans la cour des grands. Si le titre national attendra encore, le menu droitier est monté sur la troisième marche du podium au terme d’une compétition où la jeunesse avait son mot à dire en raison de l’absence de certains poids lourds du squash tricolore comme Baptiste Masotti, Auguste Dussourd, Sébastien Bonmalais, Lucas Serme et Toufik Mekhalfi, tous classé dans le top 100 mondial.

Encore fallait-il confirmer sur le terrain. Et Brice Nicolas, qui pointait au 9e rang national et au 102e rang mondial au début de la compétition, l’a fait. Face à Mathias Grondin d’abord (11-7, 11-4, 11-1), puis contre Titouan Isambard ensuite (11-9, 11- 4, 11-6), respectivement 57e et 20e joueur français avant le début de la compétition. Mais, le tirage au sort n’avait pas épargné Brice Nicolas avec la présence de Victor Crouin, numéro 1 français et numéro 11 mondial, dans sa moitié de tableau. Une marche encore trop haute pour le Cagou, qui s’est finalement incliné en demi-finale (11-6, 11-4, 11-1). Après un premier jeu accroché, le Calédonien a finalement cédé face à la puissance de celui qui était tout simplement le tenant du titre et le grandissime favori de ce rendez-vous.

Victor Crouin sacré

Mais un podium national, ce n’est pas rien. Et Brice Nicolas l’a bien compris alors qu’il s’est parfaitement remobilisé, samedi, pour aller chercher une première médaille de bronze. Après avoir cédé le premier jeu contre Laouenan Loaëc (14e français), il a repris sa marche en avant pour finalement s’imposer en quatre jeux (8-11, 8-11, 11-4, 11-4, 11-3). Le titre étant logiquement remporté par le Toulonnais Victor Crouin, qui n’aura donc cédé aucun jeu durant l’ensemble de la compétition, après sa victoire en finale contre Melvil Scianimanico (11-3, 11-3, 11-4).

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Et pourtant, ils se causent !

Gérald Darmanin a quitté la Nouvelle-Calédonie pour un séjour...

Bilan de séjour

Gérald Darmanin aura donc passé deux jours en Nouvelle-Calédonie....

« C’est un fléau national… »

Pour qualifier le phénomène des violences intrafamiliales, le ministre...

Centre de détention de Koné : Éric Dupond-Moretti

C’est en l’absence du président de la province Nord...

C’est parti pour quatre semaines de soldes

Les soldes d’été débutent aujourd’hui en Nouvelle-Calédonie, et vont...

Nos réseaux

6,915FansJ'aime
177SuiveursSuivre
122SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Et pourtant, ils se causent !

Gérald Darmanin a quitté la Nouvelle-Calédonie pour un séjour de deux jours en Australie. Durant cette 6ème visite en Calédonie du ministre de l’Intérieur...

Bilan de séjour

Gérald Darmanin aura donc passé deux jours en Nouvelle-Calédonie. Pour cette 6e visite, l’économie, la sécurité et l’environnement étaient au centre des préoccupations ministérielles....

« C’est un fléau national… »

Pour qualifier le phénomène des violences intrafamiliales, le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a eu des mots forts, jeudi en fin de journée,...