L’ancienne polyclinique de l’anse Vata entame sa transformation

La ville de Nouméa a acquis à titre gratuit la parcelle de l’ancienne polyclinique de l’anse Vata, d’une superficie d’environ 60 ares, et s’apprête à valoriser cet espace historique en y créant un parc de détente et de loisirs.

Une nouvelle vie se profile pour les hôpitaux américains de l’Anse Vata, construits pendant la Seconde Guerre mondiale. D’ici la fin de l’année, ce lieu chargé d’histoire se transformera en un parc de loisirs. Les travaux, d’un montant prévisionnel de 200 millions de francs, ont commencé et devraient durer 12 mois. L’ensemble du site sera réaménagé.

Un marché et un glacier

Le projet prévoit notamment la réhabilitation de trois des cinq bâtiments, dont seuls les toits seront conservés. De quoi constituer une halle de marché pour « accueillir les week-ends des marchés plutôt tournés vers l’artisanat local », a révélé hier la maire de Nouméa Sonia Lagarde dans une interview. L’espace ainsi couvert abritera par ailleurs un glacier et une terrasse.

Un espace vert

L’aménagement d’un parc paysager est également au programme. Celui-ci intègrera un deck, où pourront se produire des orchestres, un espace de jeux pour enfants, deux terrains de pétanque et des agrès de workout. « C’est un endroit qui va être très animé et qui va mettre un point final à tous les aménagements de l’anse Vata, y compris la route de l’anse Vata qui, elle, sera terminée fin mars. C’était une route très accidentogène qui devient très agréable aujourd’hui avec des trottoirs très larges et plantés », a commenté Sonia Lagarde, maire de Nouméa, dans nos colonnes.

En revanche, un skatepark ne sera pas construit à cet endroit comme cela était initialement prévu. Si une telle installation était décidée, elle verrait le jour après l’hôtel du Méridien, au-dessus de la zone de décollage des kite. « C’est un terrain en pente sur lequel on peut faire quelque chose de sympa et qui finalement s’accommoderait bien avec les sports de glisse à la fois sur l’eau et le bitume. On y réfléchit, mais si on fait quelque chose, cela sera sans doute là, et pas avant l’année prochaine », a précisé l’édile.

Beryl Ziegler

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...