KNS : les réunions de Paris

L’annonce jeudi du report du Conseil d’administration de KNS a constitué une surprise et créé un espoir. Au dernier moment, la possibilité de dégager une solution s’est subitement ouverte.

Cela n’enlève rien à l’inquiétude des salariés, des sous-traitants et de tous qui vivent du nickel ou de ses à-côtés, ainsi les commerçants du Nord, en particulier ceux de la zone VKP. Mais nous étions partis sur l’hypothèse forte de la mise en sommeil de l’Usine du Nord, hypothèse dont certains pressentaient l’imminence à l’occasion de ce Conseil d’administration. Finalement, la réunion n’a pas eu lieu, et le rendez-vous a été fixé à Paris pour des discussions entre l’État, KNS, la SMSP et surtout Glencore, discussions auxquelles Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances pourraient prendre part. Le but de ces réunions parisiennes est clairement d’éviter le pire, c’est-à-dire la fermeture ou la mise en sommeil. On sait que l’État va proposer un soutien financier tant pour la SLN que pour l’usine du Sud, sera-ce la même chose pour KNS ? Question pour l’heure sans réponse. Ces réunions vont également avoir pour but de clarifier la position de Glencore : le tradeur anglo-suisse va-t-il partir ou a-t-il l’intention de rester au capital de KNS comme certains le supposent ? Il semble en effet que Glencore n’a pas encore pris de décision formelle et définitive quant à son avenir dans l’usine du Nord. On ne sait donc pas encore très bien ce qui va se passer à Paris, on sait en revanche que ces discussions seront conclusives, et qu’il y a en effet encore un espoir d’éviter la catastrophe.

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...