Police nationale, Gendarmerie et Douanes font tomber des cannabiculteurs

L’affaire débute le 20 décembre dernier, lorsque les services des douanes contrôlent un individu. Ce dernier se trouve en possession de 1,2 kg d’herbe de cannabis.

Placé immédiatement en garde à vue, l’auteur des faits est auditionné au commissariat central de Nouméa. L’enquête menée par les policiers a permis de remonter à la provenance de cette herbe de cannabis. Ainsi, les enquêteurs découvrent que l’herbe était cultivée par trois frères à Poindimié. Sollicités par les enquêteurs de la police nationale, les militaires de la gendarmerie nationale se rendent au domicile des cultivateurs à Poindimié. Sur place les gendarmes découvrent deux champs de culture de 404 pieds de cannabis. Placés à leur tour en garde à vue, les frères reconnaissaient s’adonner à la culture d’herbe de cannabis depuis trois années. Les quatre individus impliqués dans ce trafic ont été présentés à la Justice le samedi 23 décembre. Les quatre hommes mis en cause ont été écroués au Camp Est dans l’attente de leur jugement par le tribunal correctionnel de Nouméa le 16 janvier prochain. Il est à noter que les 404 pieds de cannabis découverts par les hommes de la gendarmerie à Poindimié ont tous été détruits.

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
646SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...