Lara Grangeon à près de six secondes du podium

La Calédonienne a terminé 5e de la finale du 400 mètres 4 nages hier aux championnats d’Europe en petit bassin à Otopeni, en Roumanie.

Lara Grangeon a d’abord réussi le 3e temps de sa série, en 4’35’’82, seulement devancée par la Britannique Freya Colbert (4’29’’68) et par l’Irlandaise Ellen Walshe (4’34’’32). Dans l’autre série, première course de ces championnats d’Europe, mardi soir, deux Britanniques avaient été plus rapides que la Calédonienne, Abbie Wood (4’29’’73) gagnant devant Katie Shanahan (4’30’’34).

En raison d’un nombre limité (à deux) de participantes du même pays en finale, Katie Shanahan devait laisser sa place. Une concurrente de moins, donc, pour Lara Grangeon. Cela n’a pas toutefois suffi pour accrocher le podium, hier matin. La recordwoman de médailles (49) aux Jeux du Pacifique a nagé quasiment le même temps qu’en série, tout juste un peu plus rapide (4’35’’41). Elle termine à près de trois secondes de la Hongroise Zsuzsanna Jakbos (4e en 4’32’’87) et à quasiment six secondes du podium, la 3e place étant prise par Ellen Walshe (4’29’’64). En tête, ce fut un doublé britannique, Abbie Wood (4’27’’45) étant titrée devant Freya Colbert (4’29’’04).

Il aurait fallu que Lara Grangeon égale son record personnel (4’27’’31 en 2015) pour être sacrée. Pas de troisième médaille européenne en petit bassin pour elle sur cette distance, donc, après celles de bronze obtenues en 2010 (aux Pays-Bas et 2015 en Israël), trois ans avant de terminer 5e des championnats du monde (2018 en Chine).

Seconde chance

La Calédonienne est à nouveau attendue dans le bassin ce soir, pour sa série du 1 500 mètres nage libre. Le finale est prévue samedi matin. Le programme des prochaines semaines, « ce sera 200 mètres papillon et 400 mètres 4 nages, mes premiers amours », a-t-elle précisé auprès de la Fédération française de natation (FFN). Son ambition est claire : se qualifier pour participer aux Jeux olympiques 2024 dans huit mois à Paris, après avoir connu ceux de 2012 (bassin), 2016 (bassin) et 2021 (eau libre).


« Un bon début »

« J’étais aux Jeux du Pacifique, ensuite j’ai enchaîné avec l’eau libre et je suis désormais aux championnats d’Europe », rappelait hier Lara Grangeon (32 ans) dans ses propos rapportés par la FFN. En 2024, « ce sera une année consacrée au bassin puisque je ne me suis pas qualifiée pour les Mondiaux en eau libre. J’avais envie de réaliser un beau 400 mètres 4 nages et aujourd’hui, j’évolue à mon niveau actuel. J’ai encore beaucoup de choses à travailler et notamment les reprises de nage. C’est un bon début de saison. »



Anthony Fillet

Fil d'actualité

Et pourtant, ils se causent !

Gérald Darmanin a quitté la Nouvelle-Calédonie pour un séjour...

Bilan de séjour

Gérald Darmanin aura donc passé deux jours en Nouvelle-Calédonie....

« C’est un fléau national… »

Pour qualifier le phénomène des violences intrafamiliales, le ministre...

Centre de détention de Koné : Éric Dupond-Moretti

C’est en l’absence du président de la province Nord...

C’est parti pour quatre semaines de soldes

Les soldes d’été débutent aujourd’hui en Nouvelle-Calédonie, et vont...

Nos réseaux

6,915FansJ'aime
177SuiveursSuivre
122SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Et pourtant, ils se causent !

Gérald Darmanin a quitté la Nouvelle-Calédonie pour un séjour de deux jours en Australie. Durant cette 6ème visite en Calédonie du ministre de l’Intérieur...

Bilan de séjour

Gérald Darmanin aura donc passé deux jours en Nouvelle-Calédonie. Pour cette 6e visite, l’économie, la sécurité et l’environnement étaient au centre des préoccupations ministérielles....

« C’est un fléau national… »

Pour qualifier le phénomène des violences intrafamiliales, le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a eu des mots forts, jeudi en fin de journée,...