Depuis 20 ans, ils collectionnent et restaurent les véhicules d’époque

L’association de sauvegarde du patrimoine automobile calédonien (ASPAC) organisait ce samedi sa seconde édition du Rallye du grand sud, à Yaté. L’occasion de revenir sur les actions menées par ses adhérents, depuis plus de 20 ans.

Tous les amoureux des vieux véhicules – « ou presque » – la connaisse. Exposant entre 30 et 40 voitures tous les 1ers dimanches du mois en baie de Sainte-Marie, l’association de sauvegarde du patrimoine automobile calédonien (ASPAC) est une référence dans le domaine sur le territoire.

Créée il y a 20 ans par deux passionnés des « vieux bolides » ; Jean-Marc Dufau (actuel président de l’association) et Jean-Pierre Thillier, la structure compte aujourd’hui plus de 300 adhérents, et est affiliée à la Fédération française des véhicules d’époque. « Au départ, nous avons créés le bureau avec nos campagnes, et la mayonnaise a rapidement pris. Ça a attiré beaucoup de gens qui étaient isolés dans leur coin et qui n’avaient pas de conseils techniques », raconte le premier. Il faut dire qu’outre la passion commune qui les rassemble, les adhérents de l’association ont aussi pour objectif de restaurer et « sauver » les vieux véhicules, ce qui nécessite forcément la présence de mécaniciens.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un...

Un lycée agricole à La Foa

Ce jeudi 22 février aura été le jour des...

Le foyer wallisien débute sa « seconde vie »

Le foyer wallisien et futunien de Nouvelle-Calédonie, important lieu...

Le numérique peut mieux faire

L’écosystème calédonien de la Tech et du numérique faisait...

Nos réseaux

6,904FansJ'aime
177SuiveursSuivre
122SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes à Éric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin qui ont constaté les conditions indignes de détention et...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un nouvel établissement pénitentiaire pour remplacer le Camp-Est. Il sera construit sur un terrain de 18...

Un lycée agricole à La Foa

Ce jeudi 22 février aura été le jour des annonces. Éric Dupond-Morreti, ministre de la justice, a confirmé la construction d’une nouvelle prison, son...