Condamnés à un an de prison ferme, les incendiaires d’Aircal échappent au Camp-Est

Le tribunal correctionnel a reconnu coupable deux jeunes gens pour la destruction des locaux de la compagnie en octobre dernier, à Wé. Ils effectueront la peine ferme sous bracelet électronique. Le tribunal a donné raison à la défense en faisant tomber une partie du dossier.

C’est un jugement qui devrait satisfaire l’ensemble des parties. Le ministère public puisqu’une déclaration de culpabilité a été rendue dans ce dossier sensible qui avait marqué les esprits. La défense, aussi, parce que l’ensemble des prévenus ne séjourneront pas au Camp-Est, à condition qu’ils ne refassent plus parler d’eux. Quant aux représentants de la compagnie aérienne, ils n’étaient pas à l’audience de mardi pour écouter le prononcé du délibéré du tribunal correctionnel de Nouméa mais l’enjeu est ailleurs pour eux avec l’audience sur intérêts civils – c’est-à-dire pour statuer sur les dommages et intérêts – en avril prochain. Un mois et demi après cet incendie criminel qui avait choqué la population calédonienne, la juridiction vient donc de refermer le dossier en condamnant les deux principaux responsables à des peines mixtes et deux autres complices à du sursis.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un...

Un lycée agricole à La Foa

Ce jeudi 22 février aura été le jour des...

Le foyer wallisien débute sa « seconde vie »

Le foyer wallisien et futunien de Nouvelle-Calédonie, important lieu...

Le numérique peut mieux faire

L’écosystème calédonien de la Tech et du numérique faisait...

Nos réseaux

6,904FansJ'aime
177SuiveursSuivre
122SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes à Éric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin qui ont constaté les conditions indignes de détention et...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un nouvel établissement pénitentiaire pour remplacer le Camp-Est. Il sera construit sur un terrain de 18...

Un lycée agricole à La Foa

Ce jeudi 22 février aura été le jour des annonces. Éric Dupond-Morreti, ministre de la justice, a confirmé la construction d’une nouvelle prison, son...