Rencontre intergénérationnelle entre les enfants de Pothé et les résidents de la Broussarde

Les enfants de l’école des Lys d’eau de Pothé sont allés pour la quatrième fois cette année, à la rencontre des résidents de la maison de retraite la Broussarde.

Dans le cadre de leur projet d’éducation intergénérationnel en milieu scolaire, les enfants de l’unique classe (petite, moyenne et grande section) de l’école des Lys d’eau de Pothé ont mis en place un planning de visite à la maison de retraite la Broussarde. « Nous voulons poursuivre cette année la mise en place du dispositif commencé l’an passé et pouvoir faire de cette action un projet partagé et qui perdure au fil des années sur 4 à 6 rencontres annuelles », explique, maitresse Karine. Si les trois premières visites ont eu pour thèmes respectifs, le sensoriel, l’odorat et le toucher, ce quatrième échange de l’année a été consacré au goût.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays",...

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves...

Emmanuel Macron : une journée en Calédonie

Le président de la République arrivera dans la nuit...

Mais c’est qui maintenant la CCAT ?

Il y a quelques semaines encore, on savait qui...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays", ont été envoyés en Calédonie, mardi 21 mai, après l'annonce de la venue d'Emmanuel Macron....

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie a constitué une surprise. Mais que peut-il en sortir ? Personne n’en a la moindre idée. 13...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves violences sur des policiers municipaux à Nouméa se sont plaints des conditions de détention d’un...