Aux Salomon, « tous les feux sont au vert »

La semaine dernière, Marion Roumagne et Fabian Dinh, respectivement président de la Commission des Jeux du Pacifique et chef de mission de la délégation calédonienne, ont fait un déplacement à Honiara, aux Salomon, à moins de deux mois du début des Jeux du Pacifique (19 novembre – 2 décembre). Etat des lieux.

Alors que les différentes ligues poursuivent leur préparation et après l’annonce officielle des athlètes sélectionnés pour les prochains Jeux du Pacifique, l’heure est aux derniers préparatifs dans les rangs du Comité territorial olympique et sportif calédonien. La semaine dernière, Marion Roumagne et Fabian Dinh se sont ainsi envolés pour un séjour de quatre jours aux Salomon. « Il faut mettre les athlètes dans les meilleures conditions possibles à Honiara, on va donc faire une reconnaissance et on va essayer de poser les bonnes questions », expliquait Marion Roumagne avant le départ.

« Les Salomon sont prêts »

Et ils sont rentrés avec le sourire. « On a été très bien accueillis par le Comité organisateur », salue d’abord Fabian Dinh. La suite du voyage s’est poursuivie sur cette dynamique positive. Alors que les chantiers étaient encore considérables en novembre dernier, quand Marion Roumagne avait effectué un premier voyage aux Salomon, ceux-ci sont « à 90% terminés ». « Tout est pratiquement fini, il reste vraiment des finitions à faire. Sur la piscine, ils étaient en train de la mettre en eau, sur la salle de judo et karaté, il fallait encore monter des murs en placo. Mais, en trois jours, on a vraiment vu l’évolution », explique le chef de mission, rassuré par ce déplacement. La route, elle, a été intégralement goudronnée. « Il y a un an, il y avait des bidonvilles partout sur le bord de la route, là tout est nickel et l’accès aux sites est parfait », abonde Marion Roumagne, « agréable surpris » des améliorations. Le bilan est donc positif. « Les Salomon seront prêts », assure Fabian Dinh.

Sur la qualité de l’eau, si certaines interrogations demeurent, les nouvelles sont également rassurantes alors que l’épreuve de natation du triathlon a été délocalisée en piscine pour des questions de sécurité. « Sur le site du va’a, de l’eau libre et de la voile, il y a eu plusieurs tests et tout est revenu à la normale. A leur normale », précise le chef de mission. Des bouteilles d’eau, qui seront bues pour l’intégralité des sportifs et accompagnateurs, ont également été ramenées pour les comparer aux normes calédoniennes. « Sur place, on a bu de l’eau, on a mangé des légumes, des fruits… On a fait tout ce qu’il ne fallait pas faire et ça allait », détaille Marion Roumagne, dorénavant « confiant ».

« On a obtenu ce que l’on voulait »

Concernant le logement, les deux représentants du Caillou, ont également obtenu satisfaction alors que le Sinu kukum Campus, « celui qui avait été choisi par la première mission », leur a été affecté. « Les athlètes seront quatre par chambre, avec une douche, un lavabo et des toilettes dans chaque chambre. Être dans ces conditions aux Jeux, c’est parfois un luxe, donc on ne va pas se plaindre », rappelle Fabian Dinh. « C’est un bâtiment neuf, c’est l’extension du campus. Il est un peu excentré à 200 mètres des autres bâtiments, où il y aura notamment Wallis-et-Futuna, Tahiti. Là, on sera seul », développe Marion Roumagne.

Le bâtiment contient, au total, 312 places, ce qui permet ainsi aux managers et aux entraîneurs de chaque ligue de dormir sur le même site que leurs athlètes. La délégation générale, elle, sera dans un hôtel voisin. Bref, « tous les feux sont au vert » et « tout sera réuni pour performer ». La balle est désormais dans le camp des athlètes.

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays",...

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves...

Emmanuel Macron : une journée en Calédonie

Le président de la République arrivera dans la nuit...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Émeutes : au tribunal de Nouméa, les pilleurs se défendent, « on n’a rien cassé, on s’est juste servi »

Tandis que les violences urbaines se poursuivent dans Nouméa et ses alentours, défilent devant le tribunal correctionnel de Nouméa les premiers émeutiers et pillards...

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays", ont été envoyés en Calédonie, mardi 21 mai, après l'annonce de la venue sur le...

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie a constitué une surprise. Mais que peut-il en sortir ? Personne n’en a la moindre idée. 13...