Après une agression d’un agent : Journée blanche à l’hôtel de ville de Nouméa

Mercredi dernier, un agent du service de l’état-civil de la ville de Nouméa a été violemment agressé. Ses collègues organisent aujourd’hui une journée blanche.

Les agents du Service de la Vie Citoyenne entendent marquer leur solidarité avec leur collègue et dénoncer les actes d’incivilité quasi quotidiens. C’est en effet la deuxième agression physique constatée cette année à l’Hôtel de Ville, avec le dépôt d’une plainte. Les agents du Service de la Vie Citoyenne, rassemblant tous les services de l’état civil souhaitent donc être entendus par la population en signe de solidarité envers leur collègue agressé. À cette occasion, ils porteront des tenues blanches et sensibiliseront le public aux agressions verbales et parfois physiques qu’ils endurent dans leurs fonctions, dans le but d’éviter que ces situations inacceptables ne se reproduisent. La municipalité rappelle que « en 2022, une campagne d’affichage a été lancée dans tous les services municipaux ouverts au public pour sensibiliser les administrés au respect dû aux agents. Le slogan utilisé : « Chers administrés, vous avez droit au respect, nos agents aussi ».

La Ville rappelle que toute agression verbale ou physique envers un agent municipal est passible de 6 mois d’emprisonnement et de 895 000 F d’amende, conformément à l’Article 433-5 du Code pénal. Le dépôt de plainte est automatique, et aucune forme de violence envers les agents de la Ville ne sera tolérée. »

Une intense activité

Le service de la vie citoyenne est sans doute celui qui est le plus proche des administrés. La municipalité précise ainsi que « le Service de la Vie Citoyenne prend en charge toutes les demandes d’actes d’état civil, enregistrant ainsi les moments marquants de la vie des citoyens, tels que les naissances, les mariages et les décès. De plus, il assure le traitement des demandes de délivrance de passeports et de cartes nationales d’identité. » Ce service accueille et oriente chaque jour en moyenne 600 personnes dont 500 à l’Hôtel de Ville et 100 au Pôle de Services Publics soit 145 000 personnes à l’année. Plus de 9 600 courriers sont traités par an : demandes d’actes d’état civil, livrets de famille, etc, et plus de 55 000 appels téléphoniques sont traités en moyenne par an 25 347 demandes de titres de passeports ou de cartes d’identité ont été enregistrées depuis le début de l’année 2023, c’est plus qu’en 2022. Par ailleurs, 33 dossiers de mariage sont déposés par mois et 248 mariages ont été célébrés en 2022, ainsi qu’ont été enregistrés 1210 naissances, 435 décès et 300 reconnaissances anticipées.

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...