La marina de Port-Moselle se dote d’un 2e filet anti-pollution

Un second dispositif vient d’être installé dans le port de la Moselle. Son objectif : éviter le déversement de détritus dans la baie et recycler les déchets prélevés.

Depuis trois ans, l’un des exutoires de Port-Moselle, situé entre le Bout du monde et le marché municipal, est équipé d’un filet anti-pollution. L’investissement avait été réalisé dans le cadre de travaux d’amélioration du réseau d’assainissement du port. Il retient les macro-déchets en provenance du Quartier Latin. Un système inspiré de l’Australie où il est utilisé depuis plus de 30 ans et qui donne « satisfaction » à la société d’économie mixte (SEM) en charge de Port-Moselle. Cette année, l’équipement a évité à plus de 3 tonnes de détritus d’être déversés dans le lagon. « Difficile d’en conclure que les eaux du port sont plus propres. Mais en tout cas, toutes les canettes et bouteilles récupérées dans le filet ne sont plus dans le lagon », soutient Sébastien Fellmann, directeur des ports à la Sodemo.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,473FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...