La vie politique n’est pas un long fleuve tranquille

Les soirs d’élection sont une scène bien établie, quasiment rituélique, entre les vainqueurs aux larges sourires et les vaincus qui voudraient bien être ailleurs. Drôle de match ! Les élections d’hier n’ont guère passionné l’opinion publique qui n’y participait pas à l’exception de 578 Grands électeurs, élus ou désignés, néanmoins ce scrutin aura des conséquences sur la vie politique de la Nouvelle-Calédonie, à un moment crucial. Ceux qui ont été battus se demandent peut-être aujourd’hui pourquoi ils sont allés à la bataille, mais on imagine leur déception et sans doute leur rancœur de n’avoir été ni entendus ni compris. Mais la vie politique n’est pas un long fleuve tranquille, trop d’embûches, de coups parfois bien bas, et son lot de surprises. Peut-être aussi faut-il un jour savoir s’arrêter et ne pas disputer le combat de trop, celui qui fait oublier les victoires précédentes. Ne reste en effet avec amertume, que l’obsédante idée au sale goût de la défaite. La vie continue fort heureusement, elle place sous les projecteurs d’autres personnalités à qui les électeurs, même réduits à 578, ont fait confiance. Aux vainqueurs d’assumer leur responsabilité désormais, en veillant à ne pas trop nous décevoir. 

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...