La SLN remonte la pente, mais perd toujours de l’argent

La SLN est revenue sur la démission de Christel Bories, la PDG d’Eramet, de son poste d’administratrice de la Société le Nickel, et sur la situation de la société à fin juin 2023.

Il y a du changement du côté de la SLN. Christel Bories, PDG d’Eramet, actionnaire à 56 % de la SLN, n’est plus administratrice de la Société Le Nickel. Le conseil d’administration a validé sa démission et décidé de son remplacement par Guillaume Vercaemer, directeur des affaires juridiques au sein du groupe tricolore. « Et ce pour une raison purement technique et juridique », argumente Dominique Katrawa, président du conseil d’administration de la SLN. « Sa démission est liée à un risque de potentiel conflit d’intérêt dans le futur, entre sa responsabilité de préserver l’intérêt social du groupe Eramet en tant que directrice générale d’Eramet, et celui de la SLN, en particulier lié à nos problématiques de financement qui vont faire l’objet de discussions dans les semaines qui viennent », détaille Jérôme Fabre, directeur général de la SLN.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

L’État accorde un prêt de plus à la SLN

Le groupe Eramet, actionnaire majoritaire (56%) de la SLN...

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un...

Un lycée agricole à La Foa

Ce jeudi 22 février aura été le jour des...

Le foyer wallisien débute sa « seconde vie »

Le foyer wallisien et futunien de Nouvelle-Calédonie, important lieu...

Nos réseaux

6,904FansJ'aime
177SuiveursSuivre
122SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

L’État accorde un prêt de plus à la SLN

Le groupe Eramet, actionnaire majoritaire (56%) de la SLN (le reste des parts se partagent entre les provinces à 34% et un groupe japonais...

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes à Éric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin qui ont constaté les conditions indignes de détention et...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un nouvel établissement pénitentiaire pour remplacer le Camp-Est. Il sera construit sur un terrain de 18...