Jeux du Pacifique, rendez-vous dans deux mois

Le Comité territorial olympique et sportif a validé la liste des 285 sportifs calédoniens qui participeront aux prochains Jeux du Pacifique, aux Salomon, du 19 novembre au 2 décembre.

Fin du suspense. Vendredi matin, dans les locaux de la Maison du Sport Roger-Kaddour, au Quartier-Latin, le Comité territorial olympique et sportif (CTOS) a levé le voile sur la délégation calédonienne qui participera à la 17e édition des Jeux du Pacifique, aux Salomon. « Ils avait déjà accueilli les Minijeux, mais ce sera une première pour les Jeux », rappelle Christophe Dabin, le président du mouvement sportif calédonien. Ils rejoignent ainsi Fidji (3 fois), la Nouvelle-Calédonie (3 fois), la Papouasie-Nouvelle-Guinée (3 fois), les Samoa (3 fois), terre d’accueil de la précédente édition, la Polynésie française (2 fois) et Guam (2 fois) dans la liste des pays organisateurs.

Cette année, 285 sportifs ont ainsi été sélectionnés avec l’espoir de faire rayonner les couleurs rouge et grise. C’est 41 de moins qu’il y a quatre ans. Cela s’explique par l’absence de certains sports collectifs (le rugby à VII masculin et féminin, le basket féminin), mais aussi par certaines restrictions budgétaires. « Le budget de ces Jeux du pacifique s’élève à 133,5 millions de francs, dont 54% sont consacrés aux transports. On a reçu une subvention de 120 millions de la part du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie », précise Marion Roumagne, président de la Commission des Jeux du Pacifique au sein du CTOS.

Plusieurs « expats »

Le football et l’athlétisme (valide et handisport), avec respectivement 42 et 39 sportifs sélectionnés, sont les délégations les plus importantes, suivies par le volley-ball (28), le va’a (28), le basket-ball (20) et le karaté (20). La natation, l’une des principales disciplines pourvoyeuses de médailles, s’envolera aux Salomon avec 16 engagés.

Une liste qui compte plusieurs « expatriés », qui viennent pour la grande majorité de Métropole, mais aussi des Etats-Unis ou de l’Australie. « Il y a 46 sportifs au total qui ont été pris en charge par le CTOS, mais d’autres feront le déplacement, payé par leur Ligue ou sur leurs fonds propres », détaille Michel Quintin, le directeur du mouvement sportif. On retrouve ainsi le double champion du monde de swimrun Hugo Tormento, qui participera à l’aquathlon et « si le calendrier le permet » au semi-marathon, la médaillée mondiale en eau libre Lara Grangeon, les lanceurs Felise Vahai Sosaia et Lesly Filituulaga, les prometteurs nageurs Ethan Dumesnil, John-William Dabin et Lilie Freulon, la golfeuse Emilie Ricaud ou encore le footballeur expérimenté Cesar Zeoula. 

19 disciplines

A Honiara, la capitale salomonaise, 24 disciplines seront ainsi au menu. Les Cagous, eux, seront présents dans 19 alors qu’aucune équipe ne sera alignée en rugby à 7, sur décision du CTOS en juillet, mais aussi en rugby à 9, en touch rugby, en hockey sur gazon et en netball, des sports peu ou pas pratiqué sur le Caillou. 

Avant le départ pour les Salomon, la délégation calédonienne doit se réunir le 4 novembre, à Ko We Kara, pour une vaste journée de cohésion. Discours, photographie, jeux et… désignation des porte-drapeaux seront notamment au programme de cette journée. Un rendez-vous pour entrer encore un peu plus dans les Jeux du Pacifique, où la Calédonie visera une nouvelle victoire collective. « L’objectif, c’est de gagner », assume Fabian Dinh, qui sera, une nouvelle fois, le chargé de mission de la délégation. Il y a quatre ans, aux Samoa, les Cagous avaient dominé le classement général avec 75 médailles d’or, 56 en argent et 52 en bronze).

Claire Gaveau

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...