Désavouée, l’UC se cherche une justification

Dans un communiqué publié hier, l’Union Calédonienne confirme sa non-participation aux discussions avec l’État, mais le prétexte a changé. 

Rappelons en effet que l’UC a décidé de ne plus participer aux discussions avec l’État jusqu’à la fin novembre, date de son congrès. Elle s’en était expliquée au sortir de sa Commission Exécutive dénonçant la méthode Macron et jugeant que « le document remis aux délégations est irrecevable car il nous ramène à 30 ans en arrière. » Cette prise de position de l’UC a été invalidée par le Bureau Politique du FLNKS réuni mardi dernier, à l’issue duquel le Palika et l’UPM faisaient savoir que « les négociateurs mandatés par le Palika et l’UPM au sein de l’équipe de négociation du FLNKS réaffirment leur attachement à la méthode convenue ensemble avec les représentants de l’État lors du récent déplacement à Paris.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays",...

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves...

Emmanuel Macron : une journée en Calédonie

Le président de la République arrivera dans la nuit...

Mais c’est qui maintenant la CCAT ?

Il y a quelques semaines encore, on savait qui...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays", ont été envoyés en Calédonie, mardi 21 mai, après l'annonce de la venue d'Emmanuel Macron....

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie a constitué une surprise. Mais que peut-il en sortir ? Personne n’en a la moindre idée. 13...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves violences sur des policiers municipaux à Nouméa se sont plaints des conditions de détention d’un...