L’armée fait la guerre à l’illettrisme

La Journée Défense et Citoyenneté (JDC), passage obligé pour tous les jeunes de 17 ans,
permet entre autres de repérer celles et ceux qui présentent certaines difficultés.

Une session de JDC était organisée hier, de 7 h 30 à 15 h, au quartier Gribeauval, à l’Artillerie, à Nouméa, avec une cinquantaine de jeunes présents. Cette JDC ressemblait dans sa majeure partie à toutes les autres de l’année, avec toutefois une particularité : une heure (habituellement réservée à la rencontre de militaires) était consacrée au sujet de l’illettrisme, avec un intervenant extérieur, l’un des responsables de l’Ecole de la réussite, Anthony Dumont. A l’aise face aux adolescents, il a notamment interrogé l’auditoire sur la différence entre un analphabète et un illettré. « Le premier n’est pas allé à l’école, n’a pas appris », contrairement au second, qui a appris mais pas retenu et qui donc n’est pas en capacité de lire, écrire et/ou compter, ce qui est fortement pénalisant dans la vie, a rappelé l’intervenant.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...