Rencontre avec… Florence Bonnafoux, présidente de la CTC

La Chambre Territoriale des Comptes de Nouvelle-Calédonie lance une campagne de participation citoyenne. Jusqu’au 6 octobre, les Calédoniens peuvent proposer des sujets de contrôle et d’enquête à celle que l’on surnomme la « vigie des finances publiques ». La présidente de la CTC nous en dit plus.

La voix du Caillou : Quel est l’objectif de cette campagne ?

Florence Bonnafoux : C’est de permettre à chacun de proposer des thèmes de contrôle et d’enquête pour les juridictions financières. Toute personne de plus de 15 ans est invitée à venir déposer sur cette plateforme ses idées de travaux, dans le domaine du bon emploi des fonds publics.

Dans quel contexte cette initiative citoyenne a-t-elle été lancée ?

FB : Elle a été lancée à l’échelle nationale dans le cadre du projet JN2025, un projet de transformation des juridictions financière porté par le 1er président Pierre Moscovici depuis son arrivée, et dont le 1er axe de travail est d’ouvrir les juridictions financières vers les citoyens. En clair, d’ouvrir nos travaux sur la cité.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays",...

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie...

Au Camp-Est, « c’est trop serré, on ne mange pas à notre faim »

Deux émeutiers qui devaient être jugés pour de graves...

Emmanuel Macron : une journée en Calédonie

Le président de la République arrivera dans la nuit...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Émeutes : au tribunal de Nouméa, les pilleurs se défendent, « on n’a rien cassé, on s’est juste servi »

Tandis que les violences urbaines se poursuivent dans Nouméa et ses alentours, défilent devant le tribunal correctionnel de Nouméa les premiers émeutiers et pillards...

Emeutes en Calédonie : une cyberattaque “d’une force inédite”

Des millions de mails, en provenance de "différents pays", ont été envoyés en Calédonie, mardi 21 mai, après l'annonce de la venue sur le...

Je vous ai compris ?

L’annonce de la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie a constitué une surprise. Mais que peut-il en sortir ? Personne n’en a la moindre idée. 13...