Nous n’avions rien vu venir

À Paris, il s’est passé plus de choses en quelques jours, que ces dernières années à Nouméa. Voilà le constat que l’on doit dresser de cette séquence parisienne, conclue en point d’orgue par une réunion avec le Chef de l’État. On n’ose pas employer le mot, mais ça tient du miracle tant personne n’y croyait. À commencer par les délégations elles-mêmes qui ont répété à qui voulait bien les entendre « qu’il ne se passerait rien » ! Et tout le monde en était tellement convaincu, que les médias calédoniens, au rang desquels nous sommes, n’ont envoyé aucun de leur journaliste à Paris ! Nous sommes tous passés à côté de quelque chose, autant vous le dire. C’est pourquoi, afin de faire entendre sa voix, Gérald Darmanin a accordé une interview au journal Le Monde, dont la journaliste chargée de la Nouvelle-Calédonie a suivi la semaine parisienne, interview relayée finalement par toute la presse locale et nationale. N’épiloguons pas, car si Paris vaut bien une messe, cette messe-là n’est pas dite, et il reste bien des écueils avant la conclusion d’un accord formel et global qui placerait la Nouvelle-Calédonie sur une nouvelle trajectoire. Nous pouvons toutefois nous réjouir qu’à Paris une forme de raison ait prévalue, faisant oublier (et l’on espère durablement), les pos tures et les ukases.

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...