Que la fête commence

Après plusieurs semaines de préparation et de travail, les carnavaliers sont dans les starting-blocks. Demain, le centre-ville de Nouméa accueillera à partir de 18 heures la 35e édition du carnaval.

Les carnavaliers sont prêts à faire la fête et les spectateurs seront comme chaque année au rendez-vous. On attend entre 20.000 et 25.000 personnes dans les rues de Nouméa pour ce grand rendez-vous festif et culturel. Pour cette 35e édition pas de thème imposé, et chacun a pu laisser libre cours à son imagination pour créer, costumes de fête et chars de carnaval qui défileront dans les rues de la ville demain soir. « Le programme sera très éclectique, explique Edwige Cany, chef de projet culturel à la direction de la culture de la ville de Nouméa, chaque char, chaque groupe proposera une véritable invitation au voyage, sur des thèmes tels que la Samba, le cabaret, les années 80, le cinéma avec un char sur le monde d’Avatar, l’Afrique ou encore la Capoeira, vraiment il y en aura vraiment pour tout le monde. Pour les petits et les grands ». Le carnaval est une grande fête populaire, une fête qui se prépare tout au long de l’année.

Un an de préparation pour les carnavaliers

« Ces derniers mois, nous avons réuni les carnavaliers à trois reprises. Il s’agit de les accompagner dans leur projet, mais aussi de tout coordonner pour le Jour J. Ces réunions nous permettent aussi, parce que s’est important, d’évoquer la sécurité de tous les acteurs. Cette année l’arrivée des carnavaliers place des cocotiers est un peu modifié, et c’est lors des réunions de préparations que nous pouvons expliquer les choses aux participants », indique encore la cheffe de projet. La dernière réunion de préparation s’est tenue mercredi soir et tous les carnavaliers étaient prêts pour le grand jour. En 35 ans le carnaval de Nouméa a beaucoup évolué. Les premières éditions se sont déroulées sur les baies de Nouméa, mais très vite, le succès étant au rendez-vous c’est au centre-ville que la manifestation a été organisée.

Des nouveautés très connectées

Chaque année, la ville propose des nouveautés pour un public de plus en plus fidèle à cette grande fête. « Cette année nous n’avons pas imposé de thème aux carnavaliers, mais nous avons souhaité mettre en valeur le cagou qui se trouve sur l’affiche du carnaval, explique Edwige Cany, en scannant le QR code présent sur l’affiche, le cagou va s’animer en 3D, et un filtre Facebook sera aussi à la disposition du public. Autre nouveauté, la possibilité en se rendant sur le site internet de la ville (www.noumea.nc) de télécharger un masque, qu’il est possible d’imprimer et que le public pourra porter demain pendant le défilé des carnavaliers », conclut la cheffe de projet. Le défilé s’élancera demain à 18h00 de la place Bir-Hakeim et rejoindra via l’avenue de la Victoire et l’avenue Foch la place des cocotiers, où la fête se poursuivra jusqu’à 22h30.

Fil d'actualité

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai...

Des élus d’Outre-mer appellent à une « réponse politique »

Une vingtaine d’élus ultramarins, dont le sénateur calédonien indépendantiste...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de violences qui a embrasé le Grand Nouméa, voici un aperçu du paysage, ce lundi matin,...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un "nouveau cri d'alerte" dans un communiqué afin de protéger les entreprises "encore indemnes". La zone industrielle...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300 de ses ressortissants, actuellement bloqué en Calédonie en raison de la fermeture de l'aéroport de...