Un mois pour découvrir le patrimoine

30 ans après sa création, le mois du patrimoine en province Sud, qui a officiellement débuté samedi, est devenu un évènement incontournable dans le vaste paysage culturel calédonien.

Jusqu’au 23 septembre, musées, associations, institutions, communes, mais aussi entreprises vont accueillir le public pour fêter ensemble un bel anniversaire. Pour cette édition 2023, du mois du patrimoine en province Sud, pas de thème imposé comme les autres années. Les organisateurs ont fait le choix de laisser libre cours à l’imagination des uns et des autres pour faire découvrir le patrimoine de la Nouvelle-Calédonie. Pendant un mois dans toutes les communes de la province, les animations seront nombreuses. Expositions, visites de site, découvertes des savoir-faire, causeries et même escape game etc., il y en aura pour tous les gouts et pour tous les âges. Une édition 2023 du mois du patrimoine qui prend un sens très particulier, à l’heure où la Nouvelle-Calédonie vit une période de son histoire si singulière.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,473FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...