La gastronomie s’invite sur la place des Cocotiers

Le « Jeudi du centre-ville », troisième du nom pour cette année, durera de 9h à 19 h aujourd’hui. Deux chefs étoilés, notamment, montreront leur talent.

Vous aviez pris, en début d’année, la bonne résolution de faire attention aux calories ? Il n’est pas trop tard ! Mais attendez demain. Parce qu’aujourd’hui, « c’est le moment de faire saliver vos papilles, de découvrir les saveurs locales et se plonger dans l’univers des produits de la mer et des délices sucrés », suggère la mairie de Nouméa. « La gastronomie est présente » à chaque « Jeudi du centre-ville », mais « c’est la première fois qu’un Jeudi lui est dédié », précise-t-elle. Ainsi, « cette édition sera pleine de fraîcheur, de qualité et de surprises. Vous pourrez y retrouver des stands de produits agricoles et de la mer mais aussi des confitures, du miel et autres délicatesses ainsi que des stands spécial art de la table. »

Thierry Drapeau et Richard Gillet en vedettes

Il y en aura pour tout le monde (hormis pour les retardataires) et le public y est attendu nombreux, probablement plusieurs milliers de personnes, dans une douce ambiance. « La journée sera animée par des dégustations. Et, pour la première fois sur la place des Cocotiers », il y aura « un show culinaire avec deux chefs français, dont un chef étoilé ». Le premier se nomme Thierry Drapeau. Il propose, selon la municipalité, « une cuisine fleurie, innovante, qui s’inscrit dans le prolongement de sa philosophie renommée de cuisine du terroir ». L’autre chef est Richard Gillet, « animé d’une passion tranquille et d’une détermination à bien faire les choses », avec un geste sûr et précis grâce à « plus de vingt-cinq ans d’expérience ».

Des dégustations

Ce « Jeudi du centre-ville » ouvrira à 9 h, avec de nombreux stands. Dès 10 h, jusqu’à 14 h, seront organisées plusieurs animations de dégustation : thé, viande, fafaru ou encore achard de piment/crevette. Un concours « master chef » est programmé à 15 h. Puis, de 16 h à 18 h, les deux chefs feront le spectacle : « tranche d’aubergine, chutney de tomate, crevettes et légumes du marché et huile de basilic » au menu pour Thierry Drapeau, « huître pochée, fondue de poireaux et perle d’orient » pour Richard Gillet. Enfin, de 18 h à 19 h, il est prévu un « concert acoustique sur le thème de la gastronomie avec Léo Reason ».

Anthony Fillet

Fil d'actualité

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Comment l’Azerbaïdjan profite des émeutes calédoniennes pour déstabiliser la France

Faux comptes, médias et profils liés à cet État du Caucase… Depuis que le territoire calédonien est secoué par une flambée de violences, le...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de violences qui a embrasé le Grand Nouméa, voici un aperçu du paysage, ce lundi matin,...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un "nouveau cri d'alerte" dans un communiqué afin de protéger les entreprises "encore indemnes". La zone industrielle...