Faut-il vraiment en parler ?

« Sans la liberté de blâmer, il n’y a pas d’éloge flatteur », ce bel aphorisme de Beaumarchais (Le mariage de Figaro), devise du quotidien Le Figaro, pour ce qu’il recèle de vérité, n’imprime pas souvent les esprits politiques. C’est un tort. Prenons un exemple. Ni nous ni RRB n’avons donc été conviés à la conférence de presse que Calédonie Ensemble tenait pour annoncer la candidature de Gérard Poadja. Une décision délibérée. Nous n’allons pas en faire tout un fromage, ni pousser des cris d’orfraies. En effet, il en retourne de la liberté des politiques que de choisir les canaux médiatiques par lesquels ils veulent faire passer leurs messages. Faut-il encore assumer cette responsabilité devant l’opinion, et justifier ces choix, sauf à vouloir s’inscrire dans la triste tradition des politiques autoritaires, ce que nous ne pouvons concevoir que cela fût en Nouvelle-Calédonie ! Pour le reste, invités ou non, boycottés ou non, rien n’empêche un média, à la ligne éditoriale confirmée, de dire ou d’écrire ce qu’il pense, ce qu’il voit, ce qu’il entend. C’est bien cette ligne que votre journal entend suivre.

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...