Darmanin parle aux indépendantistes

Gérald Darmanin a effectué un voyage en Polynésie Française. Il y a été pris à partie par Oscar Témaru, le leader du Tavini qui a boycotté cette visite. Interrogé par les médias polynésiens, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mers a eu l’occasion de répondre aux critiques. Y aurait-il des similitudes avec la Nouvelle-Calédonie ?

de presse qu’Oscar Témaru a décoché ses coups. « Sans nous, a-t-il dit, sans la Nouvelle-Calédonie, la France ne serait rien », et évoquant la politique de développement proposée par l’État, ce qu’il a qualifié de « géopolitique », Oscar Témaru a ajouté, « j’aimerais lui dire que si ses parents ou ses grands-parents avaient pensé comme lui, la France serait aujourd’hui allemande. » Des propos qui rappellent ceux tenus par Daniel Goa en référence à l’Allemagne nazie. Autant dire que ça n’a pas été du goût de Gérald Darmanin qui, estimant avoir été insulté, a lancé « M. Temaru se trompe de ministre, il se trompe de guerre. Il y a très longtemps, à mon avis, qu’il ne suit plus la politique française ».

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...