Aidocean, à la rescousse de ceux qu’on oublie

Quel est le point commun entre des soins dentaires offerts en Papouasie Nouvelle-Guinée, un orphelinat construit en Ukraine ou encore de l’aide administrative prodiguée à une association de Maré ? C’est la même association qui en est à l’origine.

Avant d’être infirmière libérale, Marine Bayer était pilote d’hélicoptère dans la marine nationale durant 15 ans. « J’ai voulu mélanger ces deux compétences et faire du soin dans les zones perdues avec un avion ou un hélicoptère », explique-t-elle. Pour se faire, elle monte il y a trois ans l’association Aidocean. Pour le moment, l’association agit sur trois projets : l’intervention médicale en Papouasie Nouvelle-Guinée, l’organisation de convois humanitaires et la création d’un orphelinat en Ukraine, ainsi que le soutien d’une association locale, Pandanus de YVY, basé à la tribu de Kaewatine à Maré.

Offrir des soins médicaux aux populations isolées

Si on s’inquiète de la diminution de l’offre de soins en Nouvelle-Calédonie, la situation est bien pire chez certains de nos voisins du Pacifique. En PNG notamment, il est presque impossible d’avoir accès à une médecine de qualité en dehors de la capitale Port Moresby. Le problème de la PNG réside aussi dans l’incapacité de connaître le nombre exact d’habitants. Si le gouvernement avait donné le chiffre de 8 millions d’habitants en 2018, la dernière étude de l’ONU penche plutôt pour le double, soit 17 millions d’habitants. Après avoir pris connaissance des différents enjeux de ce territoire, Marine Bayer a constitué une équipe de bénévoles pour intervenir sur place. C’est ainsi que la première mission d’Aidocean a eu lieu en septembre et octobre 2022 : une équipe multidisciplinaire est intervenue après des tribus de l’île de la Nouvelle Irlande en Papouasie Nouvelle-Guinée. L’objectif, proposer des soins vitaux aux habitants de ces îles isolées, notamment en vaccinant les enfants contre la rougeole, maladie en progression dans le monde.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Comment l’Azerbaïdjan profite des émeutes calédoniennes pour déstabiliser la France

Faux comptes, médias et profils liés à cet État du Caucase… Depuis que le territoire calédonien est secoué par une flambée de violences, le...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de violences qui a embrasé le Grand Nouméa, voici un aperçu du paysage, ce lundi matin,...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un "nouveau cri d'alerte" dans un communiqué afin de protéger les entreprises "encore indemnes". La zone industrielle...