Départ des étudiants : l’aéroport de Tontouta sous bonne garde

Jusqu’à début septembre, policiers et gendarmes seront mobilisés en nombre pour éviter que des débordements éclatent le soir des départs des étudiants calédoniens vers la Métropole. Contrôles routiers, barrage filtrant… L’aéroport est sous haute surveillance.

Un dernier au revoir avant le décollage dans le calme. C’est bien l’objectif que se sont fixés policiers et gendarmes qui vont déployer un important dispositif de sécurité jusqu’au 8 septembre. A l’aéroport de Tontouta, les trois prochaines semaines vont en effet être marquées par la vague de départ des étudiants calédoniens vers la Métropole. Pour ces jeunes, c’est une nouvelle vie qui s’annonce, loin des siens. Pour les familles, c’est bien souvent un déchirement. Et comme chaque année, cet envol vers une terre lointaine est un moment fort que veulent vivre les parents, frères et sœurs, tontons et tantines, cousins et amis. Les regroupements, plus ou moins importants, peuvent alors perturber l’enregistrement et l’embarquement des passagers. Depuis deux ans désormais, les forces de sécurité intérieure et la Chambre de commerce et d’industrie (la CCI est gestionnaire du site aéroportuaire) ont pris des mesures spéciales par mesure de sécurité : l’accès à l’ensemble de la zone « départs » est réservé uniquement aux passagers (et aux proches parents); le reste du hall public est ouvert aux accompagnants ; interdiction de diffusion de musique à l’intérieur de l’aérogare et de vente d’alcool au restaurant à partir de 21 heures.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La SLN, privée de production minière jusqu’à nouvel ordre

La situation est pour le moins préoccupante pour le...

Les derniers jours de la SLN ?

Désormais, la SLN vit sous la menace de se...

« Vous vendez la mort »

Mardi à Nouméa, un homme a été condamné à...

« Il ne se passe pas un jour sans un incident »

Une triple agression cette semaine et des insultes quotidiennes...

« Les réponses sont multiples »

Le procureur de la République, arrivé hier matin au...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La SLN, privée de production minière jusqu’à nouvel ordre

La situation est pour le moins préoccupante pour le principal employeur du pays. Tous ses sites miniers sont à l’arrêt, aussi bien ceux du...

Les derniers jours de la SLN ?

Désormais, la SLN vit sous la menace de se voir interdire l’exploitation de ses sites miniers de la province Nord, pour une durée indéterminée....

« Vous vendez la mort »

Mardi à Nouméa, un homme a été condamné à huit mois de prison ferme pour avoir vendu du cannabis en janvier à Dumbéa. Demain, il...