La Ressourcerie a besoin d’aide !

Il y a urgence. La Ressourcerie est à la recherche d’un nouveau local pour le 1er semestre de 2024 : l’organisme lance donc un appel à quiconque pourrait l’aider à trouver son bonheur.

« L’aventure Ressourcerie a démarré en 2018 avec une poignée de doux rêveurs qui avait un objectif : créer un lieu convivial où on collecterait des objets et des matériaux pour leur donner une seconde vie dans une logique d’économie circulaire » explique Sarah Trudel, co-présidente de la Ressourcerie. Après avoir occupé un espace de la SIC aux tours de Magenta, l’organisme a déménagé au centre-ville dans des locaux appartenant à l’OPT, ce leur a permis de développer encore davantage leurs services. « En 2019, on a remis 4 600 kilos dans le circuit, affirme Amélie, la coordinatrice de l’organisme. En 2020, 16 499 kilos. En 2021,29 300 kil os. En 2022, 48 000 kilos. Depuis qu’on a démarré, 98 tonnes d’objets ont retrouvé une nouvelle vie par la Ressourcerie. 98 tonnes, c’est l’équivalent de quatre baleines à bosses. »

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Comment l’Azerbaïdjan profite des émeutes calédoniennes pour déstabiliser la France

Faux comptes, médias et profils liés à cet État du Caucase… Depuis que le territoire calédonien est secoué par une flambée de violences, le...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de violences qui a embrasé le Grand Nouméa, voici un aperçu du paysage, ce lundi matin,...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un "nouveau cri d'alerte" dans un communiqué afin de protéger les entreprises "encore indemnes". La zone industrielle...