CHN : pour éviter le 1er septembre

Il y a quelques jours, l’hôpital de Koné a alerté sur sa situation qualifiée d’intenable. On attend des solutions.

Dans une lettre d’information rendue publique, la direction et les équipes du CHN dont dépendent également les établissements de Koumac et de Poindimié, lançaient un véritable cri d’alerte. Le tableau qu’elles dressaient de la situation dans laquelle se trouvent les hôpitaux du Nord, était purement et simplement catastrophique.« Cette  situation intenable risque de conduire à des conséquences graves, écrivaient-elles, avec une mise en danger des patients pris en charge au CHN, sur une rupture imprévisible de traitements ou de dispositifs médicaux. »

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Le dessin du jour #313

Consultez en ligne le dessin de l'édition du 26...

La voix du Caillou #313

Consultez en ligne l'édition du 26 juillet 2024 de...

Et ça brûle toujours

Les jours passent et la Nouvelle-Calédonie continue de brûler....

Sénat coutumier : l’incendiaire condamné

Pourquoi était-il absent mardi au tribunal correctionnel de Nouméa...

Un individu au « parcours de vie parfait » condamné pour injures raciales

Accusé de violences et d’outrages à l’encontre de gendarmes,...

Nos réseaux

13,557FansJ'aime
392SuiveursSuivre
649SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le dessin du jour #313

Consultez en ligne le dessin de l'édition du 26 juillet 2024 de votre quotidien "La Voix du Caillou". Notre avenir s'écrit au quotidien…

La voix du Caillou #313

Consultez en ligne l'édition du 26 juillet 2024 de votre quotidien "La Voix du Caillou". Notre avenir s'écrit au quotidien…

Et ça brûle toujours

Les jours passent et la Nouvelle-Calédonie continue de brûler. Ça a été le cas, notamment, d’un bâtiment emblématique, la maison des syndicats à la...