Rencontre avec… Raphaël Romano

Président et à l’origine de l’association « Un cœur une voix », quelques jours après la visite d’Emmanuel Macron, Raphaël Romano fait un point de situation.

Qu’est-ce que l’association « Un cœur, une voix » ?

Raphaël Romano : C’est un groupe de personnes qui vient de divers horizons qui ont tous un même objectif et une vraie volonté, c’est de faire que la Nouvelle Calédonie avance et se développe. Et ce n’est pas que ça en fait. Un cœur une voix, c’est un groupe de gens qui veut construire une Nouvelle Calédonie ensemble et en paix. Ils ont modestement une vraie volonté de réparer et de rétablir. La philosophie de l’association est simple, elle s’inscrit absolument dans la poignée de main de Jean-Marie Tjibaou et Jacques Lafleur. C’est une réconciliation, une réconciliation avec la Calédonie et avec les Calédoniens tous ensemble. « Oublier son histoire, c’est se condamner à la revivre », disait Churchill, mais il faut aussi regarder vers l’avenir et le président de la République, l’a dit dans son discours. Certes, le passé est très important, mais s’y enfermer, c’est se mettre des œillères et s’empêcher d’avancer. L’association a vu le jour parce qu’en 2007, il y a eu une réforme constitutionnelle qui a privé les citoyens français, qui n’avait rien fait et avaient conservé leurs droits civiques, ont été privés de leur droit fondamental, celui de pouvoir voter. Partout ailleurs, des gens se présentent aux élections et d’autres votent ou non pour eux, sauf en Nouvelle-Calédonie. La Nouvelle Calédonie est l’endroit au monde où le corps électoral est le plus fermé. Il est plus facile d’obtenir la nationalité américaine que de pouvoir voter aux élections provinciales en Nouvelle Calédonie. Donc la genèse de l’association, c’est un groupe de personnes qui estiment que l’on a empêché la démocratie de s’exercer en Nouvelle-Calédonie. L’objectif de l’association, c’est juste de pouvoir permettre à toutes les personnes de bonne volonté, à tous ceux qui le souhaitent, de faire avancer la Nouvelle-Calédonie vers un avenir serein en paix.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Le numérique peut mieux faire

L’écosystème calédonien de la Tech et du numérique faisait...

Le Mk2 Dumbéa devient Origin Cinéma

Deux ans après son ouverture, le cinéma Mk2 de...

Le SIVM transporte les élèves de son secteur vers les lycées et collèges

Depuis l’année dernière, le Syndicat intercommunal à vocations multiples...

Angélique Plaire s’élance pour la bonne cause

La traileuse calédonienne, qui relève régulièrement des défis longs...

Nos paysages préférés dans nos salons

Connaissez-vous Caroline Desgrées du Loû, ou son atelier «...

Nos réseaux

6,904FansJ'aime
177SuiveursSuivre
122SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le numérique peut mieux faire

L’écosystème calédonien de la Tech et du numérique faisait sa rentrée hier à la Station N. À cette occasion, plus de 80 personnes ont...

Le Mk2 Dumbéa devient Origin Cinéma

Deux ans après son ouverture, le cinéma Mk2 de Dumbéa se transforme et devient Origin Cinéma. Le retrait de la franchise bouleversera-t-il les habitudes...

Le SIVM transporte les élèves de son secteur vers les lycées et collèges

Depuis l’année dernière, le Syndicat intercommunal à vocations multiples (SIVM) fait du transport scolaire quotidien dans les deux sens entre La Foa et Bourail,...