« Maintenant, on marche ensemble »

André Waneux, président de l’association Mieux Vivre à Magenta Tour, a rencontré le président de la République, mercredi dernier, dans son quartier. Un moment chargé d’émotions pour celui qui ne cesse de « penser à la jeunesse ».

Une récompense qui n’a pas de prix. André Waneux se bat depuis plusieurs années pour réhabiliter le quartier des tours de Magenta alors qu’il est le président de l’association Pour Mieux Vivre à Magenta Tour. Mercredi dernier, en plein cœur du quartier nouméen, près de l’aire pour enfants et des installations de workout, il était là, entouré de dizaines de jeunes, de dizaines de mamans, de papas, d’anciens. Comme tout le monde, vêtu d’un tricot bleu particulièrement voyant, il a attendu patiemment l’arrivée d’Emmanuel Macron.

Un chant d’accueil, une rencontre, une poignée de main, quelques mots échangés. « C’est énorme », soufflait-il, encore ému, juste après la visite officielle. « Le président de la République, ce n’est pas rien quand même (…) C’est unique. Que ce soit Emmanuel Macron ou un autre, c’est le Président. Point à la ligne », dit-il. Et d’ajouter : « C’est quelque chose qui a beaucoup de valeurs et c’est ce qu’on essaie d’introduire dans notre culture. Le voir ici, aux Tours, c’est la reconnaissance du travail que l’on fait depuis des années. »

Et lorsqu’on vient le saluer, il peine parfois à trouver les mots. « C’est vraiment beaucoup, beaucoup d’émotions », lance-t-il timidement, d’une voix calme, posée, presque inaudible.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...