Ça n’était pas prévu !

Les exposants au dernier Salon des collectionneurs ont été surpris par la venue d’agents de la douane.

C’est le Haut-commissariat qui révèle cette affaire sur sa page Facebook. Les douaniers sont en effet intervenus lors du salon des Collectionneurs, où l’un des exposants proposaient à la vente des objets en ivoire, « en toute connaissance de cause » indique le Haut-commissariat. Or, le commerce d’ivoire d’éléphant, c’est-à-dire l’achat et la vente, est strictement interdit en application de la convention de Washington du 3 mars 1973. Les douaniers ont alors saisi 71 objets en ivoire que l’exposant avait mis à la vente. Outre que ses objets ont été confisqués, l’exposant a écopé d’une lourde amende. Par ailleurs, depuis le début de l’année, 283 animaux et plantes ont été saisi par le service des douanes, dont l’une des missions est la protection de l’environnement. Toutes ces saisies, indique encore le Haut-Commissariat, concernent des espèces locales, pour certaines endémiques. Parmi les saisies réalisées, un lot de nautiles, du corail, des dents de cachalot, des fougères, des sauterelles de cocotiers, ou encore des roussettes et des araignées vivantes.

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...