SOS Mangroves à Tina

L’association a fait visiter son chantier de plantations aux institutions et à ceux qui la soutiennent.

Une visite organisée à l’occasion de la Journée Internationale de l’UNESCO pour la préservation des écosystèmes et de la Mangrove. Depuis 6 ans, SOS Mangroves s’est attaqué au chantier de l’ancien site de Plage 1000 à Tina, où la mangrove avait été dévastée sur au moins 5 hectares. « La situation était catastrophique, nous a dit Monik Lorfanfant, présidente de SOS mangroves, on s’est donc décidé à relancer cette mangrove et de la restaurer. Avec les jeunes en réinsertion, nous avons replanter près de 3500 plants de palétuvier. La province Sud nous a aidé à rouvrir un chenal pour permettre à la mer de revenir sur la zone. Le but était bien de prouver que sur des zones impactées, il est possible de les restaurer. Depuis 2016, nous sommes donc sur ce chantier, même si nous avons d’autres sites. Nous travaillons beaucoup sur ce site, car c’est vraiment notre bébé, c’est un cas d’école. C’est la preuve que l’on peut restaurer des zones qui ont été très abimées. »

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...