Le rugby à l’honneur au PLGC

Quelque 200 cents écoliers ont pu admirer le trophée Webb-Ellis, jeudi au stade du PLGC, à Nouméa. Un moment de partage et de rêve pour la jeune génération, à six semaines du début de la Coupe du monde de rugby.

Assis tout autour du rond central, sur les tracés d’un terrain… de football, quelque 200 enfants ont pu admirer la coupe du monde de rugby, jeudi matin, au stade du PLGC. Ils ont pu observer l’objet le plus convoité par tous les rugbymen du monde, sans le toucher. « Vous n’avez pas le droit de mettre les mains dessus, c’est la règle, seuls les champions du monde peuvent le faire », rappelle Jacques Rivoal, le président du Comité d’organisation France 2023.

Ce voyage sur le Caillou, organisé à la dernière minute, demeure « un symbole très fort ». « Sur la feuille de match de l’équipe de France, où il y aura 22 joueurs inscrits, il y en aura probablement quatre qui viennent de la Nouvelle-Calédonie ou de Wallis-et-Futuna (Peato Mauvaka, Yoram Moefana, Sipili Falatea et Romain Taofifenua, NDLR). C’est exceptionnel, il n’y a pas un autre département métropolitain ou un autre territoire d’Outre-mer qui a cette capacité à produire, à fabriquer autant de profils performants pour l’équipe de France », poursuit le responsable, accompagné sur le stade nouméen par le ministre délégué des Outre-mer Philippe Vigier, par le haut-commissaire Louis Le Franc, mais aussi par les responsables de la province Sud Gil Brial, Jean-Gabriel Favreau ou encore Philippe Le Poul. Et de lancer, face aux jeunes : « Je vous encourage à vous engager dans ce sport qui a beaucoup de valeurs et qui intègre tous les profils. Vive le rugby ! »

Derrière ce déplacement, Jacques Rivoal y voit également « un signe politique, très fort ». « La Calédonie fait vraiment partie de la France et c’est beau de souligner cela au travers du rugby. Car le rugby, c’est un lien social, c’est une diversité », conclut-il. Les licenciés, eux, auront un moment privilégié, samedi, au stade de Rivière-Salée. Le Trophée Webb-Ellis sera exposé toute la journée alors que sont prévues les finales du championnat seniors de rugby à VII.

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Les mariages, malmenés par la crise

Les couples de la région, qui espéraient célébrer leur...

Rencontre avec… Monseigneur Michel Calvet

Nommé évêque en 1979 puis archevêque de Nouméa le...

Il scie une branche et blesse son voisin

Le coup de main, illégal car payé alors que...

Initiative commune

C’est suffisamment important pour être souligné : les quatre...

Le dessin du jour #313

Consultez en ligne le dessin de l'édition du 26...

Nos réseaux

13,557FansJ'aime
392SuiveursSuivre
649SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Les mariages, malmenés par la crise

Les couples de la région, qui espéraient célébrer leur amour entourés de leurs proches, se trouvent pris dans une tempête d’incertitudes. Avec le couvre-feu...

Rencontre avec… Monseigneur Michel Calvet

Nommé évêque en 1979 puis archevêque de Nouméa le 19 juin 1981, Monseigneur Calvet a vécu tous les moments forts de l’histoire contemporaine de...

Il scie une branche et blesse son voisin

Le coup de main, illégal car payé alors que non déclaré, a viré au drame le 17 août 2021 à Dumbéa. Pour avoir involontairement...