Les basketteuses mises hors-jeux…

Le Comité territorial olympique et sportif (CTOS) a tranché : l’équipe féminine n’ira pas aux Jeux du Pacifique aux Salomon en novembre et décembre.

Le président de la Ligue calédonienne de basket-ball est en colère. « Le CTOS s’est foutu de notre gueule », attaque-t-il. « Ils », c’est-à-dire ses dirigeants, « nous ont demandé un plan de développement. On l’a fait », poursuit Thierry Durand, mais « le CTOS s’est un peu assis dessus ». D’une certaine manière, « les dés étaient pipés ». Dans cette histoire, « tout le monde nous soutient : la Fédération internationale, le gouvernement local… Il n’y a que le CTOS qui ne nous soutient pas », regrette le dirigeant, qui ne s’avoue pas vaincu. « On laisse passer la venue du président de la République, puis on communiquera, peut-être en se réunissant avec d’autres sports exclus des Jeux comme le rugby. On va se battre. La Fiba (Fédération internationale) est au courant, la Fédération française aussi. » Si besoin, « on va aller plus haut, aller plus loin ».

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

L’État accorde un prêt de plus à la SLN

Le groupe Eramet, actionnaire majoritaire (56%) de la SLN...

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un...

Un lycée agricole à La Foa

Ce jeudi 22 février aura été le jour des...

Le foyer wallisien débute sa « seconde vie »

Le foyer wallisien et futunien de Nouvelle-Calédonie, important lieu...

Nos réseaux

6,904FansJ'aime
177SuiveursSuivre
122SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

L’État accorde un prêt de plus à la SLN

Le groupe Eramet, actionnaire majoritaire (56%) de la SLN (le reste des parts se partagent entre les provinces à 34% et un groupe japonais...

Le ministre de la Justice en immersion dans la « prison de la honte »

Surpeuplé et insalubre, le Camp-Est a ouvert ses portes à Éric Dupond-Moretti et Gérald Darmanin qui ont constaté les conditions indignes de détention et...

Une nouvelle prison de 600 places à Ducos

Le ministre Éric Dupond-Moretti a confirmé la construction d’un nouvel établissement pénitentiaire pour remplacer le Camp-Est. Il sera construit sur un terrain de 18...