Une franche accélération à Moindou

La deuxième manche du Red Bull King of drift est programmée aujourd’hui, de 8h à 18h30, sur le parking du marché municipal de Moindou. Vingt-sept pilotes sont attendus

La saison avait démarré timidement, avec seulement quinze pilotes sur la ligne de départ. Sept s’étaient alignés dans la catégorie « pro », contre « huit » dans la catégorie « loisir ». « Il y avait sûrement un peu de craintes avec le changement de bureau. Il y avait beaucoup de questions sur le fonctionnement et la capacité d’organisation de la nouvelle équipe », glisse Stéphane Courtine, président du jury, alors qu’Alexis Barbou Junior a remplacé Rodolphe Mara à la tête de l’Association sportive automobile run et slalom (Asars). A Tomo, sur le circuit privé de Max Foucher, la fête avait tout de même été belle alors que les favoris avaient tenu leur rang, avec la victoire d’Alexis Barbou Junior (Nissan 180SX) et de Daryl Deschamps (Nissan 350Z). Un succès pour les pilotes et pour la nouvelle équipe dirigeante. « Cette première manche a semble-t-il rassuré les participants », poursuit l’ancien champion local. Et cela se voit au niveau des inscriptions alors que vingt-sept concurrents, douze en « pro » et quinze en « loisir », doivent faire chauffer la gomme à Moindou. « Il y a une participation accrue chez les pilotes ‘’pro’’, note Stéphane Courtine. On arrive presque à l’équilibre dorénavant, c’est bien, ça montre un vrai développement et une professionnalisation de la discipline sur le territoire. »

De nouveaux « pro »

De quoi offrir de « belles batailles », samedi sur l’asphalte du marché municipal, avec notamment le retour de Mathieu Foucher et de Stéphane Carnicelli, ou encore l’arrivée dans la catégorie principale d’Yvan Ahmed Ben Kaddour, qui rejoint ainsi Kerian Chedorge. Sacré champion en « loisir » l’an dernier, dès sa première saison en drift, ce dernier, qui a d’abord débuté en motocross avant de faire parler de lui sur quatre roues, ne cesse d’impressionner. Pour sa première sortie en « pro », au volant d’une Nissan Silvia, le Calédonien est monté sur la deuxième marche du podium, seulement devancé par l’expérimenté Alexis Barbou Junior, vice-champion territorial en titre.

Le pilotage mis en avant

Le jeune pilote, tout comme ses concurrents, devra tout de même éviter les pièges sur le circuit tracé par Stéphane Courtine. « Depuis le début d’année, on a pris la décision d’augmenter le nombre de ‘’clipping points’’. A tous les virages, dorénavant, il y au moins un passage imposé, voire deux ou trois parfois », détaille l’officiel, qui n’en oublie pas, tout de même, « la recherche de vitesse » sur chaque tracé élaboré. Un juste milieu que les concurrents devront appréhender sur le tas alors qu’ils ont découvert le parcours « la semaine dernière » seulement. « Ça demande un apprentissage et une adaptation rapide », conclut-il.

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Un nouvel édifice religieux incendié

Après Saint-Louis et Vao, un nouvel édifice religieux a...

Le constat de l’Éveil

Comme il en a l’habitude, c’est au travers d’un...

Le mémorial d’Ataï vandalisé !

C’est la stupeur et la colère dans la région...

Nicolas Metzdorf intègre la commission des Finances

À Paris, le député Metzdorf a rencontré l’ambassadrice d’Australie...

Le Palika, à l’heure des retrouvailles

Samedi, au centre socioculturel de La Foa, le Parti...

Nos réseaux

13,481FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouvel édifice religieux incendié

Après Saint-Louis et Vao, un nouvel édifice religieux a été la cible d’un incendie. Le presbytère de Thio est parti en fumée dans la...

Le constat de l’Éveil

Comme il en a l’habitude, c’est au travers d’un très long communiqué, que l’Éveil Océanien donne sa vision de la situation. Fidèle à sa...

Le mémorial d’Ataï vandalisé !

C’est la stupeur et la colère dans la région de La Foa, Farino et Sarraméa, où l’on a appris que la nuit dernière, le...