Eva-Roselyne Gogo : le désir de servir les forces armées françaises

Du haut de ses 22 ans, Eva-Roselyne Gogo termine actuellement sa 2ème année de Master de droit à l’Université de la Nouvelle-Calédonie. Son master s’achève avec un stage à la Gendarmerie, ce qui va de pair avec son objectif professionnel. En effet, dans deux semaines, elle s’envolera pour la métropole afin d’intégrer la classe préparatoire Talents, qui prépare les étudiants pour les concours de la fonction publique. Pour sa part, elle préparera le concours d’officier de Gendarmerie. « J’ai choisi la Gendarmerie pour le côté militaire, explique-t-elle. J’adhère aux valeurs des forces armées. Également, le côté judiciaire m’intéresse beaucoup : enquêtes, recherches d’infractions, criminologie…  C’est pour cela que la Gendarmerie était une évidence pour la suite de mon parcours. J’ai envie de servir dans les forces armées, pour la Nouvelle-Calédonie et pour la France. ». Selon elle, le métier de gendarme allie le côté physique et sportif du terrain, au côté intellectuel lié aux enquêtes.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Comment l’Azerbaïdjan profite des émeutes calédoniennes pour déstabiliser la France

Faux comptes, médias et profils liés à cet État du Caucase… Depuis que le territoire calédonien est secoué par une flambée de violences, le...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de violences qui a embrasé le Grand Nouméa, voici un aperçu du paysage, ce lundi matin,...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un "nouveau cri d'alerte" dans un communiqué afin de protéger les entreprises "encore indemnes". La zone industrielle...