Bienvenue Monsieur le Président !

Emmanuel Macron vient donc en Nouvelle-Calédonie. Il y sera la semaine prochaine et pour deux jours. C’est peu dire que dans la situation actuelle, cette visite est attendue. Mais justement, que peut-on en attendre ?

Arrivée le 24 au soir et départ le 27 au matin, soit une visite de deux jours pleins que suivra ensuite un passage par le Vanuatu puis une visite en Papouasie Nouvelle-Guinée. C’est donc la seconde fois que le Président de la République se rend en Nouvelle-Calédonie. Ces deux visites présidentielles portent en elles un symbolisme fort. En effet, en 2018, Emmanuel Macron rencontrait les Calédoniens à la veille du processus référendaire prévu par l’accord de Nouméa. Il revient nous voir maintenant que ce processus est achevé, bouclant la boucle de cet épisode qui finalement n’a rien réglé sinon confirmé la volonté
majoritaire des Calédoniens de demeurer Français.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...