En route pour le 7ème festival des arts mélanésiens.

C’est aujourd’hui qu’une délégation de Nouvelle-Calédonie s’envole pour le Vanuatu. Prêt de 150 personnes dont 115 artistes participeront à partir de mercredi à ce festival qui se déroule tous les quatre ans.

La délégation officielle qui participera à ce 7ème Festival, dont le thème cette année est « Reconstruire ma Mélanésie pour un destin commun » était présenté hier tout au long de la journée place des cocotiers. Dans son discours, Louis Mapou, le président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a demandé aux membres de la délégation d’être de véritables ambassadeurs « Quand on se déplace, nous avons le devoir de prendre conscience que nous sommes une part de la Nouvelle-Calédonie à l’extérieur. Cela nous oblige » a notamment déclaré Louis Mapou. Hier, la journée de présentation de cette 7ème édition du festival des arts mélanésiens s’est ouverte Place de la Paix, par une coutume et une série de discours. Une journée ponctuée par des animations musicales avec notamment un mini concert du groupe Naimoon, des spectacles de danse et notamment du Hip Hop avec la prestation de la Wolf Family. La lecture de contes et légendes et un défilé de mode était également au programme.

Une répétition avant Hawaï en 2024

Tout au long de ce festival des arts mélanésiens, les pratiques culturelles traditionnelles et contemporaines se côtoieront à travers différentes disciplines. Arts plastiques (peinture, sculpture, graff), arts vivants (danse traditionnelle et contemporaine, conte, chant, musique, théâtre), couture, stylisme, tressage, vannerie, art culinaire et savoir-faire traditionnels. Ce festival entre également dans le cadre de la préparation du prochain festival des arts du Pacifique qui aura lieu l’an prochain à Hawaï aux États-Unis. Un grand festival régional que la France au travers de la Nouvelle-Calédonie accueillera en 2028. Il est à noter que les membres de la délégation calédonienne au 7ème festival des arts mélanésiens rencontreront le 26 juillet, le Président de la République. Emmanuel Macron qui passera en effet quelques heures à Port-Vila en marge de son déplacement en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna.

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,473FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...