L’éducation nationale sous le Chapitô

Le vice-rectorat de Nouvelle-Calédonie vient de signer une convention de partenariat avec le Chapîtô.

L’association Le Chapitô œuvre à proposer des spectacles et des animations en tous genres, partout en Nouvelle-Calédonie. Elle dresse son chapiteau dans la plupart des communes de Nouvelle-Calédonie, et déplace la culture un peu partout. Le Grand chapiteau orange est désormais bien connu des Calédoniens. C’est une nouvelle étape franchie aujourd’hui, avec cette convention de partenariat avec l’Éducation Nationale.

Une ouverture vers le spectacle vivant

Pour le vice-Rectorat, « chaque élève de la maternelle à la terminale doit pouvoir, chaque année, apprendre, rencontrer et pratiquer la culture sous toute forme. » Les enseignants sont appelés à mettre en œuvre des projets artistiques et culturels, et ils y sont formés au travers de l’éducation artistique et culturelle (EAC). Nombre de ces projets touchent au livre et à littérature, le vice-rectorat a d’ailleurs signé l’an dernier un partenariat avec la Maison du Livre qui œuvre activement auprès des scolaires. « Cette année, explique le vice-rectorat, nous sommes heureux de signer une convention de partenariat avec l’association Le Chapitô qui œuvre sans relâche pour rendre accessibles des spectacles de grande qualité aux jeunes et moins jeunes sur tout le territoire calédonien. » L’intérêt représenté par Le Chapitô, c’est son itinérance et sa capacité à accueillir les publics scolaires les plus éloignés de Nouméa et du Grand Nouméa. Grâce à cette convention, les scolaires vont être sensibilisé au spectacle vivant dans toutes ses formes, c’est-à-dire le théâtre, la danse, les arts du cirque et l’éloquence. « C’est pourquoi, conclut le vice-rectorat, outre cette convention qui nous permettra de resserrer les liens et les réflexions entre les stratégies artistiques et culturelles du vice-rectorat et celles du Chapitô, il a été décidé de créer une cellule d’animation pédagogique avec un enseignant référent qui fera le pont entre les établissements et la programmation artistique en accompagnant les équipes d’enseignants, en leur proposant des pistes pédagogiques, en organisant les rencontres avec les artistes, en les aidant à découvrir une structure culturelle hors du commun. »

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,473FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...