Rencontre avec… Camille Dudouet

Directrice de l’Adavi depuis janvier, l’association pour l’accès au droit et l’aide aux victimes, Camille Dudouet, 31 ans, dresse un premier bilan depuis son arrivée et évoque certaines pistes pour lutter contre les violences conjugales et intrafamiliales.

Dans les grandes lignes, quelles sont les principales missions de l’Adavi ?

Camille Dudouet : Il y a deux aspects dans notre travail, l’aide aux victimes et l’accès au droit. L’aide aux victimes concerne le volet pénal, comme les cambriolages, les escroqueries, les accidents de la voie publique, les violences, les agressions, les harcèlements alors que l’accès au droit concerne davantage les litiges qui peuvent arriver dans la vie quotidienne comme les questions de divorce, de pension alimentaire, de garde d’enfants, de licenciement, de voisinage… On ne donne pas de conseils juridiques, qui font partie des prérogatives de l’avocat. Notre cœur de métier, c’est véritablement de l’information juridique. On offre aussi un soutien psychologique aux victimes qui en ont besoin. C’est pourquoi, même si tous nos juristes sont formés à l’écoute attentive et bienveillante, on travaille également avec une psychologue.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,473FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...