Rencontre avec… Philippe Reuter

Au service de ses pairs et des justiciables

Me Philippe Reuter a été élu bâtonnier le 30 juin. C’est le 3e mandat du célèbre avocat qui prendra ses fonctions pour deux ans le 1er janvier 2024. Il nous livre ici ses aspirations pour la profession et son regard sur la justice.

Pourquoi vous être à nouveau porté candidat ?

Philippe Reuter : J’ai de l’enthousiasme et des projets pour ma profession. C’est une très belle profession, qui est installée au cœur de la cité et sans laquelle l’institution judiciaire ne peut pas fonctionner. Notre rôle est important. Nous pouvons rendre beaucoup de services aux autorités et je souhaite mieux faire connaître les capacités de notre profession. Le bâtonnier est l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, c’est celui qui peut s’exprimer sur les fondamentaux de la profession et les sujets d’actualité. Son 2 e rôle, c’est d’arbitrer les différends : ceux entre les avocats et leurs clients, ceux entre avocats et magistrats, etc. Il a un pouvoir de conciliation et d'arbitrage et un rôle juridictionnel. Son 3e axe, c’est de présider le Conseil de l'ordre, sorte d’organe législatif de la profession. Dernière mission, il gère les services de l'ordre qui sont offerts aux avocats et au public.

Quelles seront vos priorités ?

P.R : Comme lors de mon 2e mandat, j’ai envie de créer une bonne ambiance dans le barreau, en rassemblant la famille judiciaire. Je souhaite aussi nommer des référents en face de toutes les juridictions, de sorte que nous puissions avoir un échange constant avec les magistrats et les greffiers, et ainsi fluidifier la relation au sein de l’institution judiciaire. Tout cela pour qu’elle fonctionne mieux et que le justiciable y trouve son compte. Du fait des années Covid, nous avons un peu perdu l’habitude de travailler ensemble. Aujourd’hui, alors que les avocats font tourner l’institution judiciaire, leurs avis ne sont pas forcément écoutés. Je souhaite qu’ils le soient beaucoup plus.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Un père de famille meurt sur un barrage à Kaala-Gomen

Une personne est morte et deux autres ont été...

Vaimu’a Muliava : “La paix n’est pas une option, c’est un devoir”

Pour le gouvernement, représenté samedi après-midi par Vaimu'a Muliava...

En marge des émeutes, un motocycliste se tue à la Vallée-du-Tir

Un motocycliste est décédé vendredi soir à la Vallée-du-Tir,...

Pour les Calédoniens bloqués à l’étranger, « c’est vraiment la galère »

Depuis mardi, l’aéroport international de Tontouta est fermé et...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

EN DIRECT – Une vaste opération lancée pour « nettoyer » la route jusqu’à l’aéroport

21 h 00 - « Les groupes qui se sont mis en place dans la ville de Nouméa, les groupes de protection, les opérations...

Un père de famille meurt sur un barrage à Kaala-Gomen

Une personne est morte et deux autres ont été blessées lors d'une échange de tirs sur un barrage à Kaala-Gomen. En Brousse, les manifestations contre...

Vaimu’a Muliava : “La paix n’est pas une option, c’est un devoir”

Pour le gouvernement, représenté samedi après-midi par Vaimu'a Muliava et Gilbert Tyuienon, la fin des blocages est dorénavant "vitale" sous peine de voir de...