Un avocat au service des Îles

Écouter, puis proposer de bons conseils afin d’améliorer le quotidien des habitants des Loyauté : Franckie Dihace a une lourde tâche. Son travail est apprécié.

Qui d’autre que lui ? En 2016, Franckie Dihace a prêté serment, devenant le premier avocat issu du monde Kanak. Parmi ses nombreux combats figure, tout en haut de la liste, la lutte contre les violences faites aux femmes. Un fléau qui touche l’ensemble du territoire, les îles Loyauté ne faisant pas exception, au contraire : si on réfère à des chiffres communiqués ces dernières années, une femme sur deux à Maré, par exemple, confiait avoir été déjà battue. C’est pour cela, notamment, qu’a été lancée, en 2019, des permanences juridiques dans les Îles. Le principe est simple : plusieurs fois par an, Franckie Dihace se déplace pour écouter et conseiller. Une session a ainsi été organisée à Maré (mairie de Tadine) le lundi 26 juin, durant toute la journée. Une autre a suivi à Lifou (Lab’social de Wé) le jeudi 29 juin. Et une troisième s’est tenue hier, mardi 4 juillet, à Ouvéa (CMS de Houloup).

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...