La fonction publique calédonienne en grève

La journée et la semaine seront longues dans certains secteurs, en particulier dans l’enseignement. En cause la grève générale illimitée dans la fonction administrative territoriale.

A compter de ce matin une intersyndicale de la fonction publique entame une grève générale illimitée afin d’obtenir une revalorisation des traitements de 3,5%. Une revendication qui remonte au début de l’année, quand le gouvernement Macron a décidé une hausse de 5% des fonctionnaires d’État. La demande de l’intersyndicale de 3,5% de hausse est échelonnée dans le temps, et par ailleurs, les traitements dans la fonction publique calédonienne n’ont pas augmenté depuis 2017, hors hausse automatique liée aux changements d’échelon. Durant toute cette semaine, les syndicats appellent les fonctionnaires territoriaux à des rassemblements tant à Nouméa que dans l’intérieur et les iles, un programme d’action a ainsi été établi. Il faut s’attendre à des perturbations plus ou moins importantes, avec des secteurs plus touchés que d’autres, ainsi dans l’enseignement. Plusieurs municipalités ont pris les devants pour prévenir les parents de l’arrêt des services de cantine et de garderie, au moins pour ce lundi.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...