Self-defense à la province Sud

Chaque mardi le CIDFE (Centre d’Information – Droits des Femmes et Égalité) propose des ateliers thématiques. Parmi ceux-ci, un atelier entièrement consacré à la self-défense.

Elles sont une dizaine, un peu intimidées et sur la réserve. Les premiers exercices les font rires, mais l’assurance vient vite. Les participantes à cet atelier, qu’anime Clément Leroux, professeur de karaté et président du comité régional, comprennent en effet rapidement ce qui est en jeu : leur sécurité. Cet atelier self-défense propose aux femmes, tout à la fois quelques techniques de base, mais aussi d’appréhender une agression et de comprendre ce qui arrive, pour bien réagir. C’est le 3e atelier de ce type proposé par le CIDFE, qui a passé une convention avec le comité de karaté en 2022, où 6 sessions ont été organisées.

Avoir la capacité de réagir

« Il y a une vraie demande pour ces ateliers, explique Joane Païdi, responsable du Centre. Beaucoup de femmes viennent y chercher comme un sentiment de sécurité dans ces ateliers. Ici, les femmes peuvent peut-être se délester de la peur. Nous recevons également des témoignages, car ces espaces là sont aussi l’occasion de partager ce que l’on a pu vivre en termes d’insécurité et d’agression vécues. » Pendant une heure trente, les participantes apprennent à se sortir de plusieurs situations, et à se défendre. « Elles apprennent à réagir, explique Joane Païdi, et de se dire que l’on peut réagir accroit le sentiment de sécurité. » Le Centre d’information a également la volonté de faire le lien avec les acteurs sportifs, et les participantes aux ateliers ont toute latitude pour
aller vers les clubs et approfondir leurs compétences.

Fil d'actualité

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai...

Des élus d’Outre-mer appellent à une « réponse politique »

Une vingtaine d’élus ultramarins, dont le sénateur calédonien indépendantiste...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, Dumbéa et au Mont-Dore

Une semaine après le début de la flambée de violences qui a embrasé le Grand Nouméa, voici un aperçu du paysage, ce lundi matin,...

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un "nouveau cri d'alerte" dans un communiqué afin de protéger les entreprises "encore indemnes". La zone industrielle...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300 de ses ressortissants, actuellement bloqué en Calédonie en raison de la fermeture de l'aéroport de...