« On a vu personne depuis le début des émeutes »

Malgré peu de destructions directes, avec plus de 35 000 annulations de nuitées et de prestations, le deuxième secteur économique de Nouvelle-Calédonie accuse « plusieurs milliards de pertes ».

Fermetures des aéroports, blocages des routes, fermetures des sites, comme beaucoup d’autres, le secteur du tourisme en Nouvelle-Calédonie paye les pots cassés de la situation insurrectionnelle du Caillou. Ce sont les 5 000 emplois directs du milieu qui sont aujourd’hui « menacés ». Si d’après Nouvelle-Calédonie Tourisme, « il y a heureusement peu de dégradations sur des sites touristiques à déplorer », l’économie du pays liée à ce secteur tourne au ralenti. Une économie « importante puisque la deuxième du pays, d’après Philippe Artigue, directeur communication chez Nouvelle-Calédonie Tourisme. Pour 2023, on estime les recettes du secteur à plus de 50 milliards, donc si la Nouvelle-Calédonie se coupe de cette base, on ajoute de la crise à la crise. »

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Loris Castaing

Fil d'actualité

Le Mary D vogue au secours des Mondoriens

Le Mary D Princess, un navire de 132 places...

L’incendie de l’église Saint-Louis « est un sacrilège »

Quelques jours après l’incendie du presbytère et la prise...

Un nouveau coup de pouce de l’État

Le gouvernement français, toujours mené par Gabriel Attal, gère...

Les émeutes « n’ont pas sonné le glas du vivre-ensemble »

Dans un communiqué, le Palika a réagi à la...

« Un pays un et indivisible »

Le bureau politique du Front de libération nationale kanak...

Nos réseaux

13,437FansJ'aime
390SuiveursSuivre
643SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le Mary D vogue au secours des Mondoriens

Le Mary D Princess, un navire de 132 places bien connu des Calédoniens, a intégré hier le dispositif d’urgence des navettes maritimes entre Le...

L’incendie de l’église Saint-Louis « est un sacrilège »

Quelques jours après l’incendie du presbytère et la prise d’assaut de la maison occupée par les Petites Filles de Marie, l’église de Saint-Louis a...

Un nouveau coup de pouce de l’État

Le gouvernement français, toujours mené par Gabriel Attal, gère désormais « les affaires courantes », pour une durée indéterminée. Juste avant la démission de...