La Brousse touchée (à son tour) par des heurts

Jusqu’à présent épargnées par les troubles secouant le pays depuis le 13 mai, certaines communes de Brousse connaissent depuis ce dimanche une montée de la violence, avec des affrontements directs entre émeutiers et forces de l’ordre.

Ces dernières heures ont vu la réapparition, sur les réseaux sociaux, de vidéos et photos rendant compte de dégâts et échauffourées similaires aux premiers jours de la crise. Dans les communes du Grand Nouméa, mais également plus au Nord, dans les villages de Brousse où, il y a encore quelques jours, les manifestations se tenaient de façon pacifique.

Notamment, à Poya où, à la sortie Nord, les barrages filtrants ont laissé place, dimanche, à des affrontements entre militants et forces de l’ordre. Sur une vidéo partagée massivement sur Facebook, on y voit des émeutiers s’agiter au son des grenades lancées au sol. Autour d’eux, de multiples départs de feux, ainsi que des branchages et carcasses de voitures, barrent la route.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Nikita Hoffmann

Fil d'actualité

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements...

L’aide médicale gratuite suspendue par la province Sud

Pour faire face aux nombreuses conséquences de la crise...

Faire face avec moins de trésorerie

A l’instar de toutes les collectivités calédoniennes, la province...

Nos réseaux

13,292FansJ'aime
383SuiveursSuivre
635SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré ne pas organiser de parade. Ce qui n’empêche pas plusieurs communes de préparer la fête...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été interpellé en train de saccager un magasin à Ducos. Placé en garde à vue puis...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements et d’effondrement de son « vivre-ensemble », nous sommes allés à la rencontre des Calédoniens,...