Une rentrée scolaire en plein traumatisme

Alors que les élèves du primaire et du secondaire s’apprêtent à retrouver le chemin de l’école dans les jours à venir, les questions demeurent encore nombreuses. Notamment sur l’aspect psychologique alors que les tensions perdurent toujours dans certains quartiers, un mois après le début de la crise insurrectionnelle.

« Je dirais quand même que le lien social a été particulièrement abîmé et que l’école, c’est vraiment l’endroit où nous avons la mission de reconstruire ces espaces d’échange, de vivre-ensemble ». La semaine dernière, alors qu’elle animait une conférence de presse sur l’enseignement, Isabelle Champmoreau, la vice-présidente du gouvernement en charge de cette question, ne cachait pas l’ampleur de la tâche alors que les cloches sonnant la rentrée scolaire – après un mois d’arrêt – s’apprêtent à résonner dans les différents établissements. Tous les élèves ne retrouveront pas les chemins des bancs scolaires lundi prochain – seuls les élèves de maternelle et primaire étant concernés – mais le retour en classe est tout de même engagé. Dès lors, comment faire alors que la Nouvelle-Calédonie vient de vivre plus d’un mois d’émeutes, d’incendies, de pillages, de violences. En résumé, cinq semaines d’horreur. « Ce ne sera pas une chose facile, a assuré la membre du gouvernement. Au-delà des aspects matériels, nous sommes extrêmement conscients des impacts psychologiques de ces dernières semaines (…) Ce n’est pas l’école qui est responsable du gâchis. Par contre, il est important que l’école réfléchisse sur la manière de dispenser les apprentissages. »

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements...

L’aide médicale gratuite suspendue par la province Sud

Pour faire face aux nombreuses conséquences de la crise...

Faire face avec moins de trésorerie

A l’instar de toutes les collectivités calédoniennes, la province...

Nos réseaux

13,291FansJ'aime
383SuiveursSuivre
635SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré ne pas organiser de parade. Ce qui n’empêche pas plusieurs communes de préparer la fête...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été interpellé en train de saccager un magasin à Ducos. Placé en garde à vue puis...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements et d’effondrement de son « vivre-ensemble », nous sommes allés à la rencontre des Calédoniens,...