La justice ne lâche rien

En ce temps d’émeute, la justice ne chôme pas. Certes elle a reçu des renforts, notamment en greffiers, mais les audiences s’enchainent, ainsi que les garde à vue, les déferrements et les incarcérations, à ce jour 817 personnes ont été interpellées. On ne peut pas dire qu’en la période, la justice est laxiste. Parallèlement au travail d’audience, un certain nombre d’enquête sont actuellement menées, ainsi celles sur les agissements ayant conduit à la mort de 7 personnes. L’enquête qui retient l’attention est celle concernant les commanditaires des violences, des exactions et des destructions, car l’opinion publique s’émeut (le mot est faible) de ce que ceux qui ont mis le feu à la Nouvelle-Calédonie ne soient pas encore poursuivis. Invité de nos confrères de RRB, le Procureur Général Bruno Dalles a été très clair sur le sujet. « Je vous confirme que depuis le 17 mai, dès le début des évènements, a-t-il dit, le Procureur de la République a ouvert une enquête préliminaire sur des faits criminels de complicité de meurtre, de tentative de meurtre sur agent de la force publique, de vol en bande organisée, de dégradation par incendie en bande organisée, on a également des qualifications de délit d’association de malfaiteurs ». Il a également précisé que « cette enquête avance de manière significative. Les effectifs d’enquêteurs qui sont mobilisés, comportent la section de recherche, le GIR, mais aussi la Division Nationale Anti-terroriste, des gens qui sont spécialisés dans l’établissement de procédures complexes. Et il y a un suivi quotidien de l’avancée de cette enquête ». On ne sait pas en revanche qui est visé par cette enquête préliminaire parmi les responsables de la CCAT qu’il s’agisse, entre autres de Christian Tein (commissaire général de l’UC et collaborateur du gouvernement), David Wanabo (commissaire général adjoint de l’Union calédonienne), Dominique Fochi (secrétaire général de l’Union calédonienne), Rock Haocas (coordinateur général du Parti travailliste), d’autres sans doute et/ou des élus peut-être.

Fil d'actualité

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit...

La clinique Kuindo-Magnin appelle (encore) à l’aide

Pas de fermeture fin juin comme annoncé dans les...

Dans le Nord, la fuite des soignants inquiète

Bien que situé loin des exactions commises dans le...

Une aide six milliards adoptée à l’unanimité

Les élus du Congrès ont adopté à l’unanimité une...

Nos réseaux

12,610FansJ'aime
345SuiveursSuivre
600SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un barrage, ce père de famille a nié avoir blessé un gendarme devant le tribunal correctionnel...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit une situation extrêmement difficile. Outre les agressions et les car-jackings, les habitants du Mont-Dore Sud...

La clinique Kuindo-Magnin appelle (encore) à l’aide

Pas de fermeture fin juin comme annoncé dans les précédents communiqués. Bonne nouvelle ? Oui, mais pas pour longtemps, si la direction de l’établissement...