« Nous devons résister psychologiquement et politiquement »

Le député Nicolas Metzdorf a fait une déclaration, par écrit, ce samedi en fin de journée.

Après les « déclarations de la CCAT, tout le monde aura désormais compris que le texte sur le dégel n’était qu’un prétexte. Le prétexte d’une branche, une branche radicalisée de la mouvance indépendantiste pour obtenir par la rue ce qu’elle n’a pas obtenu par les urnes. À savoir la ”pleine souveraineté”, mensonge lexical qui ne veut rien dire d’autre que ”l’indépendance”. Trouver un accord dans ce contexte sera difficile, pas impossible, mais difficile. Difficile puisque déjà nous n’y sommes pas arrivés jusqu’ici », écrit le député de la deuxième circonscription.

Pourquoi un accord n’a pas été possible ces dernières années ? « Non parce que ”c’est la faute de tous les politiques”. Mais bien parce qu’aujourd’hui les leaders indépendantistes modérés sont dépassés politiquement et majoritairement par cette ”branche radicale” qui menace tous ceux qui voudront accepter de dialoguer et de taper dans la main avec nous », poursuit Nicolas Metzdorf.

« Que personne ne soit dupe »

« Le régime de la terreur a été mis en place par la CCAT avec le soutien d’une partie de l’UC. Et cette terreur qui nous touche aujourd’hui frappe les indépendantistes modérés depuis bien longtemps, aussi j’ai une pensée fraternelle pour eux qui souffrent en silence aujourd’hui (…) Je demande ainsi à chacun des non-indépendantistes, militants, sympathisants, électeurs de résister à la haine et de ne pas sombrer dans ce mal que nous dénonçons et que nous combattons. Il ne faut pas que les rôles ne soient inversés comme il ne faut pas non plus que le syndrome de Stockholm nous gagne malgré la peur qui nous étreint et la faim qui frappe. Que personne ne soit dupe des manœuvres de séduction de ces pompiers pyromanes soucieux de leur image à l’international. »

« Travail dantesque »

Et maintenant ? « Nous devons résister psychologiquement et politiquement parce que la Nouvelle-Calédonie est notre pays et que nous n’en partirons pas. Jamais nous ne pourrons vivre sous la menace ou la soumission. Si nous cédons à la destruction, comment feront nos instituteurs et nos professeurs demain pour dire à nos enfants que la violence ne résout rien ? Si nous cédons à la destruction, comment aider les partis indépendantistes modérés qui aujourd’hui reçoivent des leçons politiques des extrémistes ? Les forces de l’ordre font actuellement un travail dantesque et les quartiers soumis au diktat des bandes organisées sont peu à peu repris avec des moyens désormais colossaux qui ne cessent de se renforcer. Il faut donc tenir. »

« Gros risques »

« Les élus qui m’ont reproché mon ”entêtement” sur le congrès de Versailles ont donc, malheureusement, fait preuve d’une grande naïveté », souligne le député. « J’aimerais leur rappeler d’ailleurs que le congrès de Versailles n’est pas le seul moyen d’entériner une réforme constitutionnelle. Néanmoins et en responsabilité, dans le mois qui a été ouvert par le président de la République, je consacrerai toute ma détermination à contribuer à trouver un accord. Je sais que les indépendantistes prendront de gros risques à l’accepter. L’histoire de Jean-Marie Tjibaou leur rappelle les dangers encourus à tendre la main. »

« Esprit de responsabilité »

Pour Nicolas Metzdorf, « les discussions doivent désormais se rouvrir sans préalable et sans condition contrairement à ce que proclame le FLNKS qui met en difficulté la reprise du dialogue. Demain je rencontrerai la mission de travail qui a été mise en place et encore une fois, comme l’ensemble des loyalistes depuis novembre 2021, je ferai part de nos propositions pour sortir par le haut de cette crise. Que cet esprit de responsabilité soit partagé car pour réussir un mariage il faut que les deux partenaires le veuillent. »

Le parlementaire calédonien a aussi eu « une pensée aux défunts. Aux gendarmes venus mourir ici loin de chez eux pour un combat qui n’était pas le leur. À ce broussard excédé d’être pris en otage dans son pays. À ces kanak qu’on a empli de colère pour un combat politique qui n’aurait pas rendu leur vie meilleure. »

Fil d'actualité

Le dessin du jour #279

Consultez en ligne le dessin de l'édition du 17...

La voix du Caillou #279

Consultez en ligne l'édition du 17 juin 2024 de...

Couvre-feu prolongé et aménagé, aéroport rouvert.

Le Haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie a annoncé...

Le congrès du FLNKS suspendu puis reporté….

Le congrès du FLNKS, organisé ce samedi 15 juin...

Permanence en feu

Au soir de l’annonce des candidatures de l’Union des...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le dessin du jour #279

Consultez en ligne le dessin de l'édition du 17 juin 2024 de votre quotidien "La Voix du Caillou". Notre avenir s'écrit au quotidien…

La voix du Caillou #279

Consultez en ligne l'édition du 17 juin 2024 de votre quotidien "La Voix du Caillou". Notre avenir s'écrit au quotidien…

Couvre-feu prolongé et aménagé, aéroport rouvert.

Le Haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie a annoncé ce dimanche en fin de matinée l'assouplissement de plusieurs mesures restrictives. "L’engagement de l’ensemble des services...