Une nouvelle répartition financière au sein du SMTU

Jeudi matin, lors de son assemblée, la province Sud a adopté la nouvelle clé de répartition afin d’assurer le financement du Syndicat Mixte des Transports Urbains du Grand Nouméa.

Créé en 2010, le Syndicat Mixte des Transports Urbains du Grand Nouméa (SMTU) associe la province Sud et les quatre communes du Grand Nouméa (Nouméa, Dumbéa, Mont-Dore et Païta). Face aux importantes difficultés financières de l’instance, qui gère notamment le Néobus, de nombreuses discussions ont été ouvertes afin de mettre en place une clé de répartition. Celle-ci était « nécessaire pour continuer à financer le SMTU » mais aussi « nécessaire pour les organismes prêteurs qui exigent cette clé de répartition ». Ces modifications ont d’abord été approuvées par le comité syndical à la fin du mois de juillet, puis par les différentes municipalités, avant d’être validées en assemblée de la province Sud, jeudi matin.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...