CLR : boucher les trous, mais jusqu’à quand ?

Une réunion a été organisée en urgence par le cabinet de Vaimu’a Muliava et la CLR pour faire un point sur la situation de la Caisse Locale des Retraites au 30 juin. Elle n’est plus catastrophique, elle est désespérée.

La CLR, rappelons-le, assure le versement des retraites des agents de la fonction publique, soit 1,8 milliard par mois. Au 30 juin, sa trésorerie, c’est-à-dire sa capacité de financer ces retraites, étaient de 2 milliards seulement. Outre qu’elle souffre depuis de très nombreuses années d’un déficit chronique, la CLR est confrontée aujourd’hui à une masse d’impayés, pour un total de 730 millions. Les centres hospitaliers, CHT et CHN, sont dans l’incapacité de verser leurs cotisations sociales patronales, faute de réforme du Ruamm, mais la liste des employeurs publics qui ne paient par leurs cotisations s’allonge, avec la province des Îles et maintenant plusieurs communes dont Nouméa. Et dans la situation que nous connaissons à cause des émeutes de la CCAT, cette situation risque de ne pas s’arranger.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été...

Le meurtrier présumé de Tindu incarcéré et transféré en Métropole

Le 15 mai dernier, alors que la Calédonie vivait...

Des propositions pour sauver ce qui peut l’être

Les syndicats de salariés et d’employés, comme les fédérations...

Nos réseaux

13,522FansJ'aime
390SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et de son sorcier a été visé et dégradé. Un acte très largement condamné. Alors que l’enquête...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux particuliers, les bars de Nouméa profitent, hors couvre-feu, d’une hausse de leur fréquentation. Besoin de...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été contrainte de placer ses employés en chômage partiel depuis le 15 juillet, faute de trésorerie. Le...